Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/302

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


294 COMMENTAIRE.

Krantz, Saxonia, liv. vi, c. 6, et Guillaume Paradin, Deantiquo Burgundiif jiatUj Lyon, Etienne Dolet, 1542. Page 426, 1. 21 : Ecco lo fico. « Voilà la figue. » Page 427, 1. 16 : Tourelle. Richelet, dans son Dic- tionnaire^ renonce à expliquer ce mot, mais raconte à son sujet une anecdote assez curieuse : « J’ai confulté, dit-il, plufleurs greniers ou grenctiers & plullcurs herborirtes fameux, ils m’ont tous dit qu’ils ne favoient ce que c’étoit que la toufelle. Là-delTus j’ai vu le cé- lèbre Monfieurde la Fontaine à qui, après les premiers complimens, j’ai dit : Vous vous êtes fervi du mot de toufelle dans vos contes, & qu’eft-ce que toufelle ? Par Apollon, je n’en fais rien, m’a-t-il répondu, mais je crois que c’eft une herbe qui vient en Touraine, car Meflire François Rabelais de qui j’ai emprunté ce mot étoit, à ce que je penfe, Tourangeau. » — Voyez le Glossaire.

L. 18 : Fors feulement le Perjîl Cr les choux.

N’avoit encor tonné que fur les choux.

(La Fontaine)

Page 430, 1. 11 : Àinfi choifijfie^ vous le f ire. « Talis eligit, qui pejus eligit. »

Page 431, 1. dernière : Donner à leur con vent. Dans l’édition de 1552 con est au bas d’une page, comme dans la nôtre, et vent au commencement de la suivante ; mais il n’y a pas de tiret ; c’est notre im- primeur qui a cru devoir en ajouter un.

Page 434, 1. 28 : F.n la. forme que iadis les femmes Perfides fe prœfenterent à leurs enfans. n En rebourfant fa robe par deuant & leur montrant fon ventre. » (Plu- tarque. Des vertueux faits des femmes)

L. 30 : L’énorme folution de continuité. La Fontaine a reproduit textuellement ce passage et a tait des trois derniers mots un vers entier :

…aufli-toft qu’il apperceut l’énorme Solution de çonlinuité.