Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/340

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


332 COMMENTAIRE.

L. II : Les chemins cheminent. Voyez ci-dessus, p. 234, la fin de la note sur la 1. 4 de la p. 67.

L. 14 : Sertians. G". Ms. : Sôuuent es. Ce qui est pré- férable.

L. 16 : "Entre midy & feurolles. Voyez l’ancien pro- logue du quart livre^ t. III, p. 193, 1. 20.

L. 18 : Guindans. Ms. : Guydans.

L. 23 : En tous endroits heureux. Voyez ci-dessus, p. 293, note sur la 1. 12 de la p. 422.

Page 100, 1. 7 : Malgré Paltas.

Tu nihil invita dices faciesve Minerva.

(Horace, Art poétique, v. j8s)

L. 18 : Chemin… d’Abbé. Ms. : Chemin ferré de Bour- ges & le veid^ marcher au pas de tarde.

L. 26 : La Fer rate… d’vn. Ms. : La Perrière fus le Mont Cenis, créature du Roy Artus ^ acompaigné d’vn, 1564 et 1565 portent à tort : La Fer rare.

Page ioi, 1. 4 : Licè. Ms. : Lijfe.

L. 16 : Philolaus… Seleucus. Ms. : Philo, Arifîacus (y Seleucus auoient en iceUe Ifle autresfoys philofophé &*…

L. 29 : En Égypte. Le ms. ajoute : « La dauantaigc nous fuft didl que Panigon fur fes derniers iours s’eftoit en vng hennitaige d’icelle Ifle retiré, & viuoit en grande fainfteté & vraye foy catholique fans con- cupiflance, fans afTecliion, fans vice, en innocence, fon prochain aymant comme foy mefnie & Dieu fur toutes chofes ; par tant faifoit il pluficurs beaulx miracles. A noftre département de Clothu, ie veiz le pourtraift mirifique de Varlet cherchant Maiftre, iadis dcpainft par Charles Charmoys, Aurelian. » Il est déjà question plus haut (t. II, p. 274, I. 3) de ce « protraift d’vn varlet qui cherche maiftre. »

Page 102, 1. i : Efclots. Sabots, sandales. Il s’agit de la chaussure de bois de plusieurs ordres religieux.

L. 2 : Fredons. Qui fredonnent, qui chantent.

L. 19 : La Quinte, laquelle ejl de tous bons accords. « Il y a ici une série de mauvaises équivoques tirées des