Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/60

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


52

COMMENTAIRE.

Comment Merlin demanda congie daller en orient pour faire grant Gosier & Galemelle qui estoyent le père & la mère de Gargantua.

Comment Merlin fist la grant iument pour porter le père & la mère de Gargantua.

Comment grant Gofier & Galemelle engendrèrent Gargantua : & de l’enfance dudist Gargantua.

Comment grant gofier & galemelle & gargantua furent chercher Merlin : & comment la grant

aller a la Rochelle ou vous fault prendre du pain chault & le mettre tremper dedans du vin. Et puis le manger & boire plus de vin que vous pourrez & vous prometz que vous en trouuerez bien. Et comment dift gargantua nauez vous point de vin. Certes non pas pour le present. Et puis meffieurs de cefte ville le guardent pour leur faire de rousties de matin ilz sont en dangier dauoir vne maladie en ceste ville, a cause de la puanteur de vostre mecine. Adonc le pours malade gargantua sen alla droit a la Rochelle, Et s’en vint droist a la ville. Quant ceulx de la ville le veirent ilz eurent grant peur & luy vindrent au deuant & luy demandèrent quil vouloit. Lors il leur dift. le vous demande que me faciez apporter cinq cens pains tous chaulx pesans chascun vingt & six liures & quil soyent bien blancz, & roc les apportez icy en la place ou eft le vin, Ou aultrcmcnt ic vous rompray a tous la tefte & rom- pray voftre hable & voz murailles. Adonc cculx de la ville luy refpon- dirent. Monfieur voftre commandement fera faifl incontinent. Adonc fe mirent tous ceulx de la ville après les vngs a beluter les aultrcs a chauffer le four les aulrcs a paiftrir. En forte & manière qu’ilz firent bien deux mille & cinq cens pains car ilz auoyent peur que après que Gargantua auoit mange ces cinq cens pains quil ne fut pas con- tant. Par aiuû ilz vindrent vers luy, & luy prefcntorent ce quil auoit demande. Adonc Gargantua deffonfa autant de tonneaulx plains de vin. Et en chafcun tonneau mift vn pain tout chault. Puis commença a vng bout & en print vng Se vuyda & pain, & vin, dedans fa gorge Puis aux aultres enfuyuant. Et en telle forte quil en bcut cinq cens tonneaulx & aualla cinq cens pains ny plus ny moins que fi vous auiez vnc miche dvng denier dedans vnc tace plaine de vin. Apres quil eut mange cette petite fouppe il fendormit auprès des aultres tonneaulx. Quant il fut endormy ilz le vindrent veoir a grande proceftion ne fembloit pas à le veoir que ce fuft vng homme, mais fembloit vng Rochicr, il auoit la gueuUe ouuerte & fortoit vne fumée de fa gorge en forte quil fembloit dung gouffre. Et dormit ainfi quarante Se quatre iours. Tandis quil cftoit ainfi il arriua plufieurs nauires, qui vcnoient pour auoir du vin du bled Entre lefquellcs y en auoit vne- de Bretons & lautre de Gaf- cons, & fen vindrent la pour veoir ce merueillcux homme. Et en virant & tournant au tour de luy ilz veirent fa gibaffierc & vont fouiller au-