Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/65

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


TOME I

GARGANTUA

Page i : Le frontispice qui occupe cette page est la reproduction de celui de la dernière des éditions sépa- rées de Gargantua, que nous avons suivie, pensant avec Brunet, qu’elle renferme, pour ce premier livre, le texte définitif de Rabelais. Elle est décrite en détail dans notre Bibliographie^ ainsi que les éditions, de dates antérieures, qui nous ont fourni des variantes.

L. 3 : Père de Pantagruel. Voyez ci-dessus, p. i8, ! a remarque que cette qualification a inspirée à Beuchot.

L. 5 ; Alcofribas. Ce nom, ainsi isolé, serait difEcile à comprendre, mais on lit sur les frontispices de Pantagruel (édit. sans date et édit. de i^T,-^) : Jkofrybas Nafier, anagramme fort exacte de Francoys Rabelais.

L. 5 : Abfiracleur de quinte effence. Dans le chap. XXI du liv. V (t. III, p. 8o) on voit comment la reine Quiiite Essence retint Pantagruel et ses compagnons « en eftat d’Abftracleurs. » En les investissant de cet « office » elle leur expose ainsi les droits qu’il leur