Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/118

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


rs

AULCUNEMENT

AULTELISSIER

donner la clialTe… » 178. « Quant nncit » prenoit vu prifonnier… luy frappoit doucement en main dextre. » III, 90. « Beau fera… boire frais. Combien qu’aucuns ayent dict, qu’il n’eft chofe plus contraire à la foif. » 250. « Au- cunes fus leurs rochetz portoient peaux d’Africanes. » 402.

Aulcuns, aulcunes, les aidants, les aulcitncs, ayant pour corré- latifs aultres, les aultres. «… les aulcuns difoient que de humeur il n’y en nuoit goûte en l’air… Les aultres… que c’eftoit pluye des Antipodes… » I, 228. «… les aulcunes font Amazones, les aul- tres Lyonnoyfes. >> I, 542. « Elles font… femelles en fexe, mor- telles en condition : aulcunes pu- celles, au//mnon. »II, 372. « Les Vniuerfitez… en leurs armoi- ries… portent vn liure, aulcunes ouuert, aultres fermé. » 458-459.

Aulcunesfois, Aulcmiesj’oys, An- cunefois. Quelquefois. «… voyant que les efeoliers elloyent aulcu- nesfois de loyfir… » I, 237. «… difoit aalcitnesjois que les Hures des loix luy fembloyent ■vue belle robbe d’or… qui feuft brodée de merde… » 240. « Aul- cuucsfoys nous penfons l’vn, mais Dieu faid l’aultre. » 275. «… de belles cornes qu’ilz portoyent… aulcmicsfoys toute leur vie. » 297. « Hauteur d’icelluy (Pantagrue- lion) communément efl de cinq à fix pieds. Aulcunes joys excède la haulteur d’vne lance. » II, 228. «… fe couurent les tefles aitcunefois de bonnets à quattre gouttières. » III, 45. «… aucu- ncfois voile, aucunejois chemine en terre. » 55. Aulcunement. En quelque sorte, en quelque manière. «… nous eft aulcunement inilaurc ce que nous feut tollu par le peclié de

nos premiers parens. » I, 252. « Pantagruel aduerty de l’affaire, n’en feut en foy aulcunement in- digné. » II, 21. «… tu me femblez aulcunement doubter, voyre deffier de ma paternité. » 134. «… aulcunement mal aifé. » 141. «… fans d’iceulx eitre aul- cunement oflenfé. » 327. « Vray elt que leurs prouifions efloient auculvcmcnt endommagées par la tempefte prsecedente. » 358. «… cela feroit tollerable aulcn- vcment. » 388. «… aduifa qu’elle elboit aulcunement trille. » 403. Voir Abhorrent. Aulicak. De cour. « Là iouoyt… Au boflu aulican. » I, 82.

AULIQUE, AULICQUE. «… f(ol)

aulicque. » II. 182. «… les fre- donnemens des luez, rebecz, & violons auliqucs. » 216.

AULÎIONSNE, AuLMOSNE. « Tous

paouures gens… viuans… des aulmonfnes que les voyagiers leurs donnent. » II, 496. «… ie fuis contraincl de recourir en- cores à vos aulmofves. » III, 361. «… il me afferment que erties en bon vouloir de me faire quel- que aulnwfne. 390.

Aulmonsnilr. «… charitable, aulmenfuier. » II, 141.

Aulne. « Pour fon pourpoincb fu- rent leuees huyt cens treize aulnes de fatin blanc. » I, 31. «… mefurant le péril à Yaulne de paour. » II, 354. «… vn ieune Spodizateur. .. tiroit des peds d’vn Afne mort, & en ven- doit l’aune cinq fols. » III. Xj. « Frère Iean qui auoit toufiours vingt aulnes de boyaux vuides. » 111. 215. Voir Angovnagc. Au bout de l’aulne. Voir Au, p. 56, col. 2.

Aultel. «… le grand aullel… ■ » II, 444

ALLiELibbiLK. Qui fait des tapis-