Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/126

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


66

AVORTER — BAC

Avorter. «… leua les ccilz au Ciel, & les tournoyoit en la tulle comme vue cheure qui auorte… » II, ioo.

Axin’oman’tie. Divination par le moyeu d’vne hache. « Voulez vous… en fcauoir… la vérité… Par Axinomantie. Fais icy pro- uifion feulement d’vne coingnée & d’vne pierre Gagate. laquelle nous mènerons fus la braze. » II, 124-125.

Axunge. «…axungede fourischau- ues. » I, 333. Voir Adultérer.

Ayde. « Dieu nous foit en ayde. » II. 174.

Ayder, Aider. «… luy demandè- rent en quoy il vouloit qu’ilz luy axdaffcnt ? I, 107. «… les fonges des coquzcornuz, comme fera Pa- nurge. Dieu aydant & fa femme, font toufiours vrays & infalli- bles. » II, 71. «… fi a ce coup m’eftez aydant. » 341. « Ayde au bon temps. » 350.

Se ayder. «… de la praticque ie me a\dc quelque peu. » I, 22. «… foy aident de mon art & feruice. » II, 247.

Aymaxt. «… i’ay vne pierre phi- lofophale qui me attire l’argent des bourfes, comme Yaymanl at- tire le fer. » I, 301. «… vne bien groffe pierre Siderite… iadis trouuee… par vn nommé Magnes… Nous vulgairement l’appelions Aymant. » II, 488.

Aymer. «… qui me ayme fi me fuyue. « I, 128.

Azar, Azard. Hasard. «… affin de furuenir à tous a^ars, ne nous retirons pas encores… » I, 160. «… longue pérégri- nation, plene de aiard… » II, 219.

Azemine. De Perse. «… f(ol) d’fl- lemine. » II, 184. «… vne breufTe… porfilee d’or de Cypre à ouuraige d’A^emine. » 270.

Azes guayes. Zagaies. « Efgui- foient… aies guayes… » II, 7.

Azimuth. «… f(ol) d’A^itnutb. » II, 184.

Azur. « Nous y veifmes des motz de gueule, des motz de finople, des motz de a^ur. » II, 466.

B

B. mol, B. quarre. « f(ol) de b quarre Se de b mol. » II, 181. Voir Bémol, Bcquarre.

Baailler. Voir Baisler.

Babillebabou. Exclamation. « Pa- nurge commença crier & lamen- ter plus que iamais. Babillebabou (difoit il) voicy pis qu’antan. »

II, 386. « En fécond feruice fu- rent feruies… des babillcbabous. »

III. 219.

Babines. Lèvres. «… les nour- rilfes ne luy auoyent bien à poinct torché les babines… » I,

234. « A quelle fin fredonne elle des babines, comme vn Cinge démembrant Efcreuiffes ? » II, 88. «… remuant les babines, comme vn Cinge qui cherche poulz en tefte… » 506.

Babort. «… changeans de tribort en babort, & de babort en tri- bort. » II, 492.

Babou. Moue, grimace. « Là iouoyt… A la babou. » I, 80- 81. « Panurge luy feift la babou, en figue de derifion. » II, 468.

Babouyneries. Singeries. « N’eft-ce le mieulx ouyr par leur viue voix leur débat, que lire ces ba- bouyneries icy… ? » I, 267.

Bac. Cuve. «… cefte bouteille là qui refraichift dedans ce bac. » II,

235. — Dans le passage suivant le mot bac semble vouloir dire tète, mais comme on ne le trouve nulle part en cette signification, on a proposé de lire cap ou bec.