Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/139

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


BELLICQUEUX

BÉNÉFICE

79

gnatoires… >> II, 7. «… tormens bellicques… » 486. «… intona- tion Phrygienne ce bellique. » III, 96.

Bellicqueux, Belliqueux.

«… peuple belliqueux. » I, 290. «…les nobles, vaillans, cheua- lereux, bellicqueux, & trium- phans François. » II, 332. « Les Souilles peuple maintenant hardy & belliqueux. » 404-405.

Bellier. « La viz du prefTouër s’appelloit recepte… les belliers, radietur… » III, 214.

Belutaige. « Quelques geftes… que l’on face en leur veue (des femmes)… elles les interprètent … à l’acl ; e mouuent de belu- taige. » II, 97.

Beluteau, Belusteau. Crible. « L’Epidermis, comme vu belu- teau. » II, 380. Jeu : « Au be- lufteau. » I, 83.

Belutemext. Action de passer au crible ; au figuré. « Remettons à voftre retour le grabeau & belu- tement de ces matières. » II, 82.

Beluter. « Apres auoir bien ioué. feffé, paffé & belutè temps… » I, 83. Voir III, 76 et IV, 328. «… en cas que autant de foys ie ne belule mafemme… » H. 59. « C(ouillon) belutant. » 131. «… fa femme belutoit la farine. » 320, « Se vont coucher, belu- tent, prennent fomme. » 423. « Vifmes auffi nombre infiny de poilTbns… danfans… belti- tans… » III, 124.

Belvédère. «… vne herbe dont ils tiennent en efté leurs cham- bres fraifches, qu’ils appellent Beluedere… » III, 360.

Bémol, B mol. «… fi non que meilleurs de la court feiflent par bémol commandement à la ve- rolle, de non plus allebouter après les maignans… » I, 271. «… fot par nature, par bequare

& : per bémol… » 245. « . . . f(ol) de b quarre & de b mol. » II, 181. C’est-à-dire fou dans tous les tons, de toutes les manières.

Bender. Bander, tendre. «… ben- doit le gouuernail. » I, 90. «…ne bendent les femmes iamais la contention… de leurs efpritz, fi non enuers ce que congnoif- tront leurs eftre prohibé Se dé- fendu. » II, 164. Voir Arbaleste. Se bender contre : « Le filz hardy ne craindra l’impropere De Je bender contre fon propre père. » I, 207.

Bénédict (Beuedictus). Béni. «… ceftuy benedicl Pantagrue- lion… » II, 238.

Bénédiction. « Le dit vinoble fut iadis par le bon Bacchus planté, auec telle benediâion, que tous temps il portoit feuille, fleur & fruid… » III, 132. «…feracefte année faict euefque des champs, donnant la bénédiction auec les piedz aux paflans. » 243. C’est- à-dire : il sera pendu.

Bénéfice. Bienfait, avantage, faci- lité. «… les Payens imploraient cinq Dieux, ou vn Dieu en cinq bénéfices, fus ceulx que l’on ma- rioit… » II, 101. «… puys que m’auez preuenu par le bénéfice de vos gratieufes letres… » 282. «… lefquelz (les Stoïciens) di- foient troyz parties eftre en bé- néfice. L’vne du donnant, l’aultre du recepuant, la tierce du re- compenfant… le recepuant eftre le plus ingrat du monde, qui mel- priferoit & oublierait le bénéfice. » 282-283. «… comme aduint au beau Phaon. . .par le bénéfice de Ve- nus… » III, 79. «… vn chafeun d’eux auoit bénéfice de ventre, bien bon. » 106. — Par allusion aux bénéfices ecclésiastiques, et à Yeftat qui en était dressé. « Iup- piter fe exeufoit remonftrant, que