Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/160

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


lOO

BRODURE

BRUSQ

I, 280. « Si rien donnoit, autant en auoit le brodeur. » II. 382.

Brodure. «… belle brodure de canetille… » I, 32. « Pour fes guands furent mifes en œuure feize peaulx de lutins, & trois de loups guarous pour la brodure d’iceulx. » 34. «… toille d’ar- gent, de canetille, de brodure… » 202. «… n’y a liures tant beaulx… comme font les textes des Pandectes, mais la brodure d’iceulx, c’eft allauoir la glofe de Accurfe, eft tant falle… que ce n’eft que ordure & villenie. » 240.

Bronze. « Ce mot te foit comme vue muraille de bronze. » II, 1 34. «… la bronze Corinthiane. »

III, 143-

Broudé. « Le pourpoint de drap d’or, d’argent, de velours… def- chiquettés, broudé^… » I, 202.

Brouet. « On mylieu du grant Brouct. » II, 426. « Brouet. c’eft la grande halle de Millan. » III, 203.

Brouiller. «… brouilloit… (Dio- gène, son tonneau). » II, 8. «… deux prascedens volumes (fi par l’impofture des impri- meurs n’eurent efté peruertiz & brouille^. » II, 11.

Brouster. Brouter. « Les ratz & blattes… auoicnl brou/lé le com- mencement… » I, n.

Bruine. «… gelées, bruines, fri— matz… » II, 161.

Bruire, Bruyre. «… tout le monde commença à bruyre & parler de fou fçauoir fi merueil- leux… » 1,266. «… fçauez vous rien de nouueau ? Qui di& ? Qui bruirf par le monder » III, 232.

Bruit, Bruict, Bruyt. «… fans de bouche mot dire, feirent beau bruit de culletis. » II, 98. — Nouvelle, réputation. «… le bruid & renommée du fçauoir

incomparable de Pantagruel… »

I, 306. «… le bruyt vint par tout le camp, comment le pri- fonnier eftoit de retour… » 352. «… par l’air & tout ce ciel eft fon bruyt & ; nom iufques à pre- fent refté mémorable… » II, 6. «… comme eftoit le bruyt commun. » 328. « Qui a mis Hercules en bruit & renommée fempitemelle…? » III, 58. « Cef- tuy propre iour en Rome par les banques fut vn bruit tout commun. » 393.

Brum (a). Voir p. 5, col. 2.

Bruncher. Broncher. «… fon cheual brancha par terre. » I, 180. «… le Soleil brancha quel- que peu… » 220.

Bruneau (clous). «…le paouure trou de mon clous bruneau en feut tout dehinguandé. » II, 451. Voir la Table des noms propres.

Bruslable. « le diz hasreticque formé, hrereticque clauelé, nœ- reticque bruflable… » II, 111.

Bruslement. «… leurs ouftans par menaces, iniures, force, vio- lence, & brujlemens leur fainct Paul d’entre les mains… » II, 431.

Brusler. « Ou me fera bru fier en bull honorificque : pour en auoir les cendres en mémoire & exem- plaire du mefnaiger perfaicL »

II, 43. « Tu feras… pendu : ou bru/lé guaillard comme vn père. » 35<3.

Brusleur de maisons. «… tous en ordre comme bruiteurs de mai/on. » II, 414. «…ilseftoient tous habillez en brujleurs de maifons.. » III. 102.

Brusq, Brusque. Adjectif. Rude. «… ieuneffe… eft viuace, alai- gre, bru/que… » II, 22. « Quoy ? — vin. — Quel ? — blanc. — En hyuer ? — fain. — Au prin- temps ? — brufq. » III, III.