Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/186

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


126

CHASCUNIÈRE

CHATEMITE

II, 35. « Sur cba/cune letre ie poleray vn grain de froment. » 126. «… par chafcun an… » 228 et 456.

Un chafcun. Employé foit sub- stantivement, soit adjectivement. «… il eut la belle efpee de boys, & le poignart de cuir bouilly, peindz & dorez comme vn chafcun foubhaiteroit. » I, 33. «… fa braguette, laquelle vn chafcun iour fes gouuernantes ornoyent de beaulx boucquets… »

I, 46. «… Picroehole commenda qu’î'u chafcun marchaft foubz fon enfeigne… » 101. «…toutes & vne chafcunc aiguille… » II, 267. «… à vn chafcun d’eulx promettant ériger vn beau céno- taphe… » 297. «… mille ioyeu- fetez… où vn chefcun prendra plaifir… » III, 245.

Chascunière (sa). Sa demeure. «… chafcun s’en va à fa chaf- cuniere. » I, 287. «… que chaf- cun fe retire en fa chafcuniere… »

II, 180.

ClIASMATE (X« ir ; ta, X« * ; ji« tc(, fossé).

Casemate, précipice. «… vui- doient chafmates… » II, 7. «… la Terre fondoit en chafmates Si. en abyfme. » 490. Chasse. En terme de jeu de paume : «… après les deux chaffes faiftes, fort hors le ieu celluy qui y eftoit & l’aultre y entre. » I, 210.

ClIASSETRAPE, ClIAUSSE TRAPE,

Chausse trappe. «… chaffel râ- pes guitturales… » I, 281. «… fe- roit ce fouuent meilleur… mar- cher fus chauffes trapes… comme foubhaitoit Caton… que la court judiciaire feull de chauffes trappes pauée. » II, 210.

Chassieuse. « La vieille eftoit… edentée, chafficufe… » II, 86.

Chastaigne, Chastaine. «… at- tendent graifler des chaflaincs… »

I, 109. « L’exemple y est mani- fefte en Poix… Citrons, Chaflai- gnes… » II. 45.

Chasteau gaillard. Partie élevée d’un vaisseau. Voir Bombardier.

Chastelet. Jeu : « Au chaflelet. » I, 82.

Chastellenie. «… il dilapida le reuenu… de fa Chaflellenie… » II, 20. «… ce qu’il tenoit… en ar- rière fief de la chaflellenie de Sal- miguondin. » 227.

Chat. Voir Aller du pied, p. 28, col. 1-2, et Camarinc.

Chat de Mars. Martre. «… trouuay vn chat de Mars, d’icelluy me torchay… » I, 52. « S’il grondoit, c’eftoient Chats de Mars. » II, 382.

Chatiourré, Chat-fourré, Chat- te-fourrée. Gens de justice et leurs femmes. « Le chatfourtè des procureurs. » I, 247. « Grippe- minaud archiduc des Chats- fourre^. " î 11 » 44 et IV, 302. «… interrogua les voyagiers où & à qui ils portoient ces frians morceaux. Ils refpondirent que c’eftoit… aux Chats-fourré^, & Chattes-fourrées. » III, 55.

Chat-fourrillon. « Leurs enfans propres Chats-fonrrillons… les auoyent en horreur & abomina- tion. » III, 46.

Chat garanier. « Le fiege d’ice- luy & de tous fes collatéraux Chats garaniers, eftoit d’vn long rattelier tout neuf… » III, 47.

Chatemite, Chattemite, Chate- mitte, cliatte.mitte, chat- temitesse, Chattemitillon. Hypocrites, leurs femmes et leurs enfants. «… Pour vue chatte- mite Laillerez vous engouffrer tant d’arpens ? » I, 14. «… Chat- temittes, Cagotz, Hypocrites… » 496. « Là font belles & ioyeufes hypocrite ’Jfes, chailemiteffes… Et y a copie de petitz hypocritil-