Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/189

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


CHÈREMENT

CHEVALEREUX’

I2 9

ferons chère & demie. » 156. « Là on faifoit nopces à la mode du pays. Au demourant chère Si. de- mye. » 303. « . .. Hz apportèrent à Homenaz leurs badins tous pleins de monnoye Papimanicque. Homenaz nous dift, que c’eltoit pour faire bonne chère. » 447. «… nous fembloient les gens du païs à leur phisionomie bons compagnons & de bonne chère. » III, 63.

— Dans un sens libre. «… il n’eft bonne chère que de nuyt lors que lanternes font en place accompaignees de leurs gentilz fallotz. Telles chères le foleil ne peult veoir de bon œil… » III, 225.

Chère lie, Chère l\e. Joyeuse chère. «… faifant chère lye… » I, 64. «… feirent chère lye… » 99. «… en condition que nous nllions vous & : moy vn tranfon de chère lie… » 322. «… nous ferons chère lie… » II, 147. «… à ce que toutes les chormes feiflént chère lie. » 358. « Pria Quelot apprefter des naueaulx A leur foupper, pour faire chère lie. » 423. «… délibérez vous de faire chère lie. » III, 26. «… fans d’autre chofe nous empefclier, que de faire chère lie. » 68. Voir Aubier.

Chèrement. «… vne oyre de vent Guarbin, laquelle il guar- doit chèrement comme viande rare… » II, 420.

Ciiériph. « Nous auons refpondu à la requefte du Cheriph. » II, 258.

Ciiermer. Charmer. «… il nous chenue… » I, 242.

Chersydre. II, 499.

Cherubicque. De chérubin. «… Cberubicques Clémenti- nes… » II, 448.

Chérubin. «… rouge comme vn chérubin… » III, 147.

Chesal (casale). Métairie. «… che- faulx & mafures. » II, 490.

Chescun. Voir Chascun.

Chesinins. III, 73. Officiers de Quinteflence.

Chesne. Chaîne. «… commanda qu’il fut deflyé defdiftes chef- nés… » I, 236. «… les trois chefnes… eftoient embouclees en trois anfes… » III, 154.

Chesne, Chefne forchu, fourchai. Jeu : « Au chefne forchu. » I, 82. «… comme (i vn homme fai- foit le chefne fourchai. » III, 39.

Cheu, Cheute. Tombé. «… fueil- les cheutes en terre. » II, 70.

Cheusson. Cousin. «… puffes noires, & : cheuffons de la Deui- niere. » III, 245.

Cheval. «… de clxeual donné tou- fiours reguardoyt en la gueul- le… » I, 45.

Grands chevaux. Chevaux de bataille. «… ou nous menez vous ? A l’eftable (dift il) de mes grands cheuaulx. » I, 48.

Cheuau fondu. Jeu. « Au che- uau fondu. » I, 82.

Chenaux légers. «…cinquante chenaux légers armez en blanc… » III, 343-

Chenaux defulloyres. Voir De- fultosre.

Chenal Seian. «… l’argent de Bafché plus eftoit aux Chiqua- nous… pernicieux… que n’eftoit iadis… le chenal Seian… » II, 326. « Le chenal Seian. de Cn. Seius. lequel porta malheur à tous ceulx qui le poffederent. » III, 199. Voir Adveniurer (s’).

Chevalereux, Chevaleureux. « Trefilluftres& Trefcheualeureux champions… » I, 215. «…afte tant viril & chcualereux… » II, 224. « Le feigneur de Bafché… eftoit homme couraigeux, ver- tueux, magnanime, cbeualereux. » 311. «… les nobles, vaillans,