Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/216

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


if6

COPIEUX

CORBEAUX

les humains plus copieujetnent vfent de frudaiges qu’en aultre faifon. » II, 70. «… ilz pedent, ilz rottent copieufement. » 420. Voir Bai fter.

Copieux, Copieuse. « Les tripes furent copieufes… » I, 19. « Icelle (foreft) eftoit horriblement fer- tile & copienfe en mouches bo- uilles… >> 63. « Cuidez-vous que ie fuis aife quand… ie voy ces créditeurs tant humbles, feruia- bles, & copieux en reuerences… » II, 26. «… quand ma femme fu- ture ferqit auffi gloutte… que fut oncques MefTalina… ie l’ay en- core plus copieux au contente- ment. » 134. «… copieux en- groffiffement de femmes… » III, 116. «… lumière… tant co- pieufe… » 153. « Si les viandes furent copieufes, auffi furent les beuuettes numereufes. » 411. Voir Bejle à deux do^.

Copieux. Copieur, railleur qui singe les autres. «… les oultra- gerent grandement… les appel- lans Copieux, Landores… » I, 98.

Copiste. Voir Bulliste.

Copulation. «… copulation char- nelle… > » II, 383 et III, 17.

Coq. «… voulans dénoter quel- que lieu à l’efcart ce peu fré- quente, ainfi difons nous, en icelluy n’auoir oncques efté ouy Coq chantant. » II, 491. Voir Asne.

Coquage. Cocuage. «… goul- phres & dangiers de Coquage. » II, 141. Voir Apennage.

Coquarde. Voir Bonnet.

Coquart. Nigaud. «… vu veau coquart, cornart, efeorne. » II, 348.

Coquatris. Crocodile. II, 498.

Coqueluche. Capuchon. «… la coqueluche d’vn moine. » II, 374.

Coquemar. Voir Cocquemard.

Coquerin. « Pour le dernier fer- uice… Du coquerin. » II, 220.

Coquetier. Voir Cocquassier.

Coquille. «… coquilles de faincl Michel… » II, 454. Betisson.

Coquillon. Docteur, probable- ment à cause du capuchon en forme de coquille qu’ils por- taient. « Vn efteuf en la bra- guette, en la main vne raquette, vne loy en la cornette, vne baffe dance au talon, vous voy là paffé coquillon. » I, 240. «… l’induf- trie de Nature appert merueil- leufe en l’esbatement qu’elle femble auoir prins formant les Coquilles de mer… en la vefture de ces Gaftrolatres Coquillons ne veifmes moins de diuerfite & defguifement. » II, 475.

Coquin. « le les veis… occupez à chercher les… vieulx doux… comme font les coquins en ce monde. » I, 369. «… qui faid les coquins mandier ? » II, 74. « L’vn appelloit vne autre mon verd. Elle l’appelloit fon coquin. Il y a bien là, dift Eufthenes, du Verdcoquin. » 300. «… à Seuillé les coquins fouppans vn iourdebonnefefteàl’hofpital… »

445-

Coquinbert. Jeu. « A coquinbcrl qui gaigne perd. » I, 81.

Cor. Cor bieu, corps lieu. « Par le corbieu. » I, 125. «… par le corps bieu… » 269. « Corbieu… » II, 43. « Corbieu, mon amy… » ni. Cordieu. « Le cor dieu… » I, 147, 167 ; III, 60. « Cor dieu… » III, 53, 58, 139. «… le corps dieu… » I, 105. «… par h corps dieu… » I, 156.

Cor beuf. Voir Beuf.

Cor. Première fyllabe du mot cordelier. « Il a efté le plus… infâme cor, ie diz Bordelier, qui oncques fut. » II, 63.

Corbeaux. « Puys luy enfour-