Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/217

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


CORBIGEAUX CORNEMUSE

IT7

noient en gueule… Corbeaux de Chappons. » II, 478-479.

Corbigeaux. « . . . Corbigeaux. Fran- courlis. Tourterelles. » II, 478.

Corbin. Voir Bec.

Corbiné. Voir Affiné.

Cordace. «… ils iouerent en- femble aux Cordace Emmelie… & mille autres danfes. » III, 76-77. ce… toufiours chantans & danfans les cordaces. » 148.

Cordeau, ce Que les vlujjers fe pendent, ils me coufterom beau- coup en cordeaux. » III, 6.

Cordialement. «… nous aduerti- rent cordialement, qu’euffions à efpargner vérité… fi voulions paruenir en Court de grans Sei- gneurs. » III, 127.

Cordier. ce… pour cefte année les chancres iront de codé, & les cordiers à reculons… » III, 256.

Cordon. «… tomba par le dehors la muraille iufques au cordon. » III, 409.

Cordouan. Cuir de Cordoue. «… botines de Cordouan. » II, 382.

Cordouannier. Cordonnier, «…la farce du pot au laid, duquel vn cordouannier fe faifoit riche par refuerie. » I, 128.

Corinthian. Corinthien. Voir Ara in.

Cormaran, Cormoran, Cour- maran. «… me torchay… d’vn cormoran… » I, 55. «… il l’aualla bien toll (une vache), comme vn Cormaran ferait vn petit poiffon… » 234. «… ilz n’en craignoyent courmaran ny quanard de Savoye. 276.

Corme. Boisson faite avec des cor- mes. «… boire belle pifeantine & beau corme. » I, 372.

Corme. Fruit du cormier. « Au vendredy rien que cormes, en- cores n’eftoient-elles trop meu- res… » III, 106.

Cormier. «… bafton de la Croix, qui elloyt de cueur de cormier. » I, 105. « Gayoffe, lequel auoit les couillons de peuple & le vit de cormier. » 223. «… le filz puyfné eut nom Figuier… l’au- tre Cormier… » II, 236. «… bons gros cercles de cormier. » III, 64.

Cornabons, Cornaboux. Cornets à bouquins. «… après la iour- nee des Cornabons… » II, 40. « Les Satyres Capitaines… auec cornaboux fonnant les orties… » III, 150.

Cornameu. Voir Bi%e.

Cornancul. «… vn autre Aefteon cornant, cornu, cornancul. » III, 139.

Coknard, Cornart. «… vn veau coquart, cornart, efeorne… » II, 348. Voir Cornemufe.

Corne. Jeu. « A la corne. » I, 81. « Depuis quand auez vous prins cornes, qu’elles tant rogues de- uenuz ? » 98. «… frère Ian me- naffa…aduenent qu’il feuft marie le prendre aux cornes, comme vn veau. » II, 468. «… entre leurs dents ils (les éléphans) ont deux grandes cornes, ainfi les appelloit Iuba, & dit Paufa- nias eftre cornes : non dents : Philoftrate tient que foient dents, non cornes. » III, 119. «… elle a (l’unicorne) vne corne aiguë, noire, & longue de fix ou fept pieds. » III, 120. Voir Abondance, Bailler, p. 68, col. 2. Beuf, Cocu, Cornemufe.

Corne de Hammon. « Autant de la corne de Hammon. Ainfi nomment les ^Ethiopiens vne pierre precieufe à couleur d’or & forme d’vne corne de bélier, comme eft la corne de Iuppiter Hammonien. » II, 71.

Corneille. Voir Aage.

Cornemuse. «… guare moine,