Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/241

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DE

DEBEZILLER

181

s’efcria de ioye… » I, 67 et III, 66-67.

De rechief, derechef. «… fa- cilite de pardonner es malfaifans leur eft occafion de plus legiere- ment de rechief mal faire… » I, 185. « Derechef fut faite nou- uelle batterie. » III, 409. Voir Dissolu.

De séjour. De loisir. « . .. foulz de feiour… » I, 4. «… veu que fonimes de feiour… » 219. «… frays & de feiour… » 331. «… comme font les cinges de feiour… » II, 102. « C(ouillon) de feiour. » 129.

De voflre aage. Voir Aage.

Du tout. Tout à fait. « Cef- tuy-cy (vin) nie la bannira du tout (la foif). » I, 23. « L’odeur feut aultre que cuydois. l’en feuz du tout empuanty. » 54. « Ces rysdu tout fedez… » 73. «… lorf- qu’il eftoit du tout habillé. » 86. « Gargantua ne refufa, ny ac- cepta du tout. » 174. «… vint droicl : à moy pour me getter du tout au feu. » 284. «… feueilles de figuier… lefquelles font… du tout commodes… pour couurir & armer couilles… » II, 46-47. «… mon père l’a défendu (le liure du’ pafTetemps des dez)… & du tout exterminé… » 58. «… ie ne me defefpererois du tout. » 147. « Ce débat du tout appaifé… » 289. «… il… m’a du tout affollee. » II, 434. «… pour entendre, comment il pourroit les Gabins du tout fubiuguer… » 494. «… pluftoft que d’eftre mut du tout eftimé. » III, 7. «… vn Rhinocéros du tout femblable à celuy que Henry Clerberg m’auoit autrefois monf- tré. » III, 119. « l’y vy trente deux Vnicornes : c’eft vnebefte… du tout femblable à vn beau cheual. » 119-120. «… ade du

tout, & par entier diamètre con- traire au premier. » III, 134. «… il faudra aduertir vos Iar- diniers qu’ils ne les fement (des salades) du tout fi toft comme on faicî de par deçà… ils pour- ront femer les melons… en Mars & les armer… de… fumier léger & non du tout pourry… » III, 360. «… du tout xquhMç. » Voir ^Equitable.

— Appeler de. Voir Appeler. Arme de pied en cap. Voir Armer. Il y aura de l’afne, faire de l’afne. Voir Asue. Du bon du foye. Voir Bon. Ceux de. Voir Celluy. De quoy. Voir Quoy. Faire de. Voir Fane.

Dea. Da. Exclamation. « Dca, vous nous en fouliez volontiers bailler… » I, 98. «… n’eft ce pas affez tracafïe dea, auoir trans- freté la mer Hyrcane ?… » 126.- « Dea, mon bon filz, nous as tu aporté iufques icy des efparuiers de Montagu ? » 138. « Merde en mon nez, Dca… » 173. « Ne dea… » II, 133 et IV, 247. « Dea, s’il iedaft vin bon… cela feroit tollerable aulcunement. » II, 388. « Dea, bel amy… » 394. « Dea, feigneur, attendez vn peu… » III, 362.

Déambuler (Deambulare. Se pro- mener). «… nous déambulons par les compites & quadriuiers de l’vrbe. » I, 241.

Debatu. «… controuerfe deba- tue. » II, 207.

Débaucher (se). «… deuant que nous débaucher d’auantaige. ie veulxque allions prendre d’afiault tout le Rcyaulme des Dipfodes. » I, 370.

Debeziller. « Es vus… debe^illcit les fauciles. » I, 106. «… debc- jille^, dehingandez, carbonnadez ces mefehans HaereticquesDecre- talifuges… » II, 457.