Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/240

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


i8o

DE

De mode que. «… s’efcrîa ef-

pouuantablement… de mode que Panurge dift à Epiftemon… ie tremble… » II, 88. « De modi- que en tel perfonnaige ftudieux vous voirez iufpendues toutes les facultez naturelles. » 153. « Il (un chien) eftoit pareillement feé, de mode que à l’exemple des aduoeatz de maintenant il pren- droit toute befte rencontrée… » 259. « De mode que perfonne n’eftoit… qui n’entraft, en ioye nouuelle… » 271. « De mode que non les palais, maifons… feulement eftoient pleins de gens… mais auiïï les toitz… » III, 398.

De nuit. «… guider les hu- mains de nuicl. n III, 248.

De par. « Eulx venuz à la porte requirent parler à Picro- chole de par Grandgoufier. » I, 121. «… de par moy. .. » 113, III, 302. «…de par luv. » II. 277. «… de par legrand Roy… » III, 56. «… de par le bon Bac- chus… » 173.

— Dieu, le bon Dieu. « Bien de par dieu ie me parforceray… »

I, 25. « Aidez moy de par dieu, puis que par l’aultre ne voulez. » i ; -j. " Penfez viure ioyeulx de par li bon Dieu, tk li bons homs. »

II, 21. « De par Dieu foit. » 172. «… ne paumez par dauant les forges des marefchaulx, de par Dieu. » 356. « Allons, dift Panurge, de par Dieu. » III, 170. Or allez de par Dieu qui vous conduie. » 180. « Or ça, de par Dieu. » 186.

— Notre Seigneur. « Sondez, noftre amé mon amy, de par noftre Seigneur. » II, 344.

— le diable. « Aydez-moy… de par le diable. » I, 156. « Paix, de par le diable, paix… » 272. « Paix de par le diable : paix par

dieu, coquins… » 311. «…boutte, de par le diable, boutte. » 320. « Deuant, deuant, de par le diable, deuant. » 328. « le le feray bien tantoft chanter de par le diable. » III, 37.

— le petit diable. « Ho ho (dift Panurge) de par le petit diable. » II, 50.

— tous les diables. « Allons, mon amy, de par tous les Dia- bles, allons. » II, 79. « le ne peuz me pafler de femme, de par tous les diables. » 172. « Com- battre Quarefmeprenant (dift Panurge) de par tous les Diables ? » 373. « A la veue du Pape iamais n’auions profifté : à celle heure, de par tous les Diables, nous pro- fitera… » 438. « Fuyons, de par tous les Diables, fuyons… » 464.

— trente légions de diables, etc. «… de par trente Légions de diables, vien. » II, 340. « Ayde icy, de part cinq cens mille 6 millions de charretées de Diables, ayde… » 347. « Vien icy nous ayder. .. de par trente millions de Diables, quitefaultentau corps. » 348.

De peur de, de paour que. « le mouille, ie liumede, ie boy Et tout de peur de mourir. » I, 22. « Allons y… de paour que mort ne le preuieigne. » II, 107.

De poinclc. Voir Engainer (s’).

De présent. «… petites boites telles que voyons de prefent es bouticques des apothecaires. » I, 3. «… le temps n’eftoit tant… commode es lettres comme eft de prefent… » 254. «… on ne veit onques Rome tant adonnée à ces vanitez & Diuinations comme elle eft de prefent. » III, 346.

De prime abordée. I. 124. « De prime face qu’il me recongnut