Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/252

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


IÇ2

DEPECER — DEPESTRER

«… leurs départions de nos an- douilles. » III, 67. «… en temps de guerre font ordinairement départis coups fans refpect. » 147.

— Substantivement. « An départir remercia gratieufement tous les foubdards de fes lé- gions… » I, 188. «… à fon départir n’auoit dicî à dieu à la dame… » 334. « Au départir achetafmes vne botte de cha- peaux… » III, 42-43. « Au dé- partir du palais… » 225.

Dépecer. « Perotou auoit dépecé vnes demies Decretales… » II, 452.

Dépenaillé. «… c(ouillon) dépe- naillé. » II, 139.

Dépendre, Despendre. Dépenser. «… prendray autant à gloire qu’on die de moy, que plus en vin aye dejpendu que en huyle, que flft Demofthenes, quand de luy on difoit, que plus en huyle que en vin dejpendoit. » I, 6. «… après auoir tous leurs bien dejpendu^… » 216. «… il auoit… foixante & troys manières de re- couurer argent : mais il en auoit deux cens quatorze de le def- pendre… » 305. «… il dilapida le reuenu… de la Chaftellenie non proprement dilapida… Mais dejpendit en mille petitzbancquetz & feftins… » II, 20. «… vous inferez que gens de peu d’efprit ne fcauroient beaucoup en brief temps de/pendre… Caligula… en peu de iours auoit par inuenlion mirificque dejpendu tout l’auoir & patrimoine que Tiberius luy auoit laiffé… eftoit rigoreufe- ment à vn chafcun défendu plus par an dejpendre que portoit fon annuel reuenu. » 24. «… l’vn foubhaytoit auoir… autant que a efté en Paris dejpendu… iuf- ques à l’heure prefente. » 267.

« Il dcpendoit pour fon paffe- temps argent… » 327. «… n’en ay rien dejpendu en mefchan- ceté ny pour ma bouche. » III, 361.

Deperdre (Deperdere). «… le Pantagruelion… ne depcrdera vn feul atome des cendres dedans enclofes… » II, 241.

Dépérir. « Ieprefuppofequec’eftoit quelque efpece monftrueufe de animaulx Barbares. .. maintenant eft deperie en nature… » III, 189-190. Voir Acquis.

Dépérissant. «… quoy que herbe foit par chafcun an deperijfante. . . » II, 228.

Depesche. Débarras, débit, expé- dition. «… le quintal de fes quinqualleries ne vault que vn bouffins de pain, encores y en a il mauluaife depefche. » I, 369. «… le paillard penfe auoir fa depefche le premier… & de mon ris cuyde que foit argent con- tent. » II, 26-27.

Depescher, Dépêcher. Tirer d’embarras, expédier, envoyer. «… Monfieur noftre maiftre Rondibilis, depefche^ moy. Me doibz ie marier ou non r » II, 150. «… le Pape les vifita en intention ce leurs fembloit de leurs depefcher l’induit. » 166. «… vous feriez bien empefchez. le vous en dejpefche. » 241. « I’ay pour de telle anxiété vui- der mon entendement, expreffe- ment depefche Malicorne. » 279. «… fi ieufner faut… expédiant aultre n’y eft, fors nous en def- pecher comme d’vn mauuais che- min. » III, 13. «… quiconques… aura à fe pendre s’en depefche promptement. » 198.

Depestrer. «… vne fouriz em- pegée : tant plus elle s’efforce foy depeflrer de la poix, tant plus elle s’en embrene. » II, 177.