Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/277

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


EFFRAYE — ELEGANTEMENT

2I 7

«… ne feift oncques effroy, iuf- ques à ce que tous les fiens euf- fent guaigné la muraille… Puis s’efcria horriblement. » I, 179. «… quoy que fois hors à’ effroy ne fuis toutesfoys hors d’ef- moy… » II, 8-9. «… tous for- tirent on chemin au dauaut de luy en grand effroy… hurlans en Diable… » II, 517. «… furent entenduz grands foufpirs, gran- des lamentations, & effroys en terre… » 369. «… les guodi- ueaulx, qui eftoient en embuf- cade, fortirent tous en grand effroy fus Pantagruel. » II, 414. « A fa venue fuîmes derechef en nos fens efpouuentez, & esblouys en noftre veuë. Incontinent noftre effroy apperceut… » III, 82.

Effrayé, Effroyé. « A la produc- tion du Chameau tous feurent effroyex. & indignez… » II, 12. «… difoyt Epitherfes tous les nauchiers & voyaigiers s’eftre es- bahiz & grandement effraye^… » 369.

Effréné, Efrené. «… ledict che- ual eftoit fi terrible & ejrené que nul aufoit monter deil’us. » I, 56. « C(ouillon) effréné. » II, 129.

Effructé (Effructicare, pousser, produire). « C(p\i’\\\on) effruâè. »

II, 139-

Effundre (Effundere, répandre). « le ne veulx point tant de verbes effundre. » III, 277.

Effusion. «… effufwn de fang. » I, 113, II, 458. « Vtrùm, le noir Scorpion pourroit… par Yeffujion de fon fang obfcurfir… la voye laâee… » III, 284-285.

Egeke (Egenus, dépourvu). Sub- stantivement. «… ces egenes, queritans leur ftipe… » I, 342.

Egipanes. Egipans. «…nefufHroit la vie… des Egipanes, de tous les diables… » III, 126.

Egnatins. «… neuf Orques char- gées de moines… Théatins, Egnatins. » II, 335.

Egousser, Egousseur. «… non feulement les egouffe^ mais deuo- rez… lors cognoiftrez quel bien eft d’iceux préparé à tous gentils egonffeurs de febues. » III, 99.

Egraphiner. « Eufthenes lequel vn des Geans auoit egraphinè quel- que peu au vifaige… » I, 362.

Eguallé. Nivelé. «… vn pré bien eguallé. » I, 91.

EHASH.Éternuement. « Hen, hafch, ehafch, grenhenhafch. » I, 72.

Ehen. «… hen, hen, ehen, hafch. »

I,7« -

El. «… feut veue El auffi diuine- ment efcripte… » II, 441. « Ei, tu es… « III, 204.

Ejaculation. Voir JEthèrè.

Ela. Nom du plus haut ton dans l’ancienne musique. «… au deffus de Ela, hors toute la gamme. » II, 3 39.

Elabouré. «… aliment elabourè à perfection de nature… » I, 5.

Elaiode. «… riens ne beurent fors Elaiodes breuuaige affez mal plaifant en mon gouft. » III, 220.

Election. «… grâces particulières en toy par élection diuine po- fees… » II, 279. «… encores qu’ilz n’euffent eleâion ne déli- bération d’y aller. » 308. «…fans choys ne eleâion des membres.. . »

325-

Electre. Ambre. « Argent, Elec- tre, Iuoyre… » II, 237.

Eleemosyne (’E).cir ; .io<7’J7r J, Aumô- ne). «… fupereroger les eleemo- fynes à ces egenes… » I, 242.

Elégant, Eleguant. «…autheur dofte & eleguant… » II, 96. «… celle femme n’eft la plus à eftimer, laquelle feroit riche, belle, élégante… » 149.

Elegantement. «… parloient de