Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/300

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


240

ESCORCHEUR — ESCRIRE

Efcorcher le renard, vomir, particulièrement du vin. «… fai- ibyt le luccré, efcorcboyt le re- nard… Tous les matins efcorcboyt le renard… » I, 45. « Tu efcorche le latin, par fainft Ian ie te fe- ray ejcorcher le renard, car ie te efcorcberay tout vif. » 243. «… tous ces bonnes gens ren- doyent là leurs gorges… comme s’ils euffent efcorche le régnai d. . . » 296. «…à l’heure du paroxifme il efcorcboit vn Renard pour an- tidote & contrepoifon. » II. 424.

— Jeu. « A efcorcher le renard. » 81. — Voir Batterie. Escorcheur. «… Efcorcheurs de latin, Faifeurs de rébus… » III,

243-

Escorier. Ecorcher. Voir Cuticule.

Escorné (Scomare, Italien. Es- corner, faire honte). «… ie trouuay Panurge quelque peu efcornè & taciturne… » I, 301. «… tes couillons pendent au cul d’vn veau coquart, cornart, efcornè. » II, 348.

Escorniflé. «… frapars efcorni- flei… » I, 195.

Escornifler. Voir Boutcfeu, dans : Bouter.

Escors (Scorto, Italien, accort, prudent). «… auecques efpoir certain d’eftre faidlz efcors & preux à ladide lefture. » I, 5. «… s’exerçoient à la vollerie, & à la chaffe pour plus eftre en temps de guerre efcorts ck ia en- durcis au trauail. » III, 55-56.

Escortiquer. Voir Excortiquer.

Escot. « Et croy que telle eftoit lacafe… en laquelle officialement pour Yefcot forgèrent Orion. » II, 86. « Parlons vn peu par cfcot… » III, 60 et IV, 325.

Escoublettes. Jeu. « Aux cfcou- hlcttes enraigees. » I, 83.

Escouillé. «… vous voyez painift Bacchus… comme eunuche &

efcouillè. » II, 151. «… les Gais efcouille^ prebftres de Cybele… » 213.

Escouiller. Voir Bcur.

Escoulpetier. Soldat armé d’une

escopette. « tant picquiers

qu’efcoulpcticrs… » III, 399.

Escoulpette, Escoupette.

«… tonnoire des efcoupettes… »

II, 116. «… vne bande de har- queboufiers forains chargèrent à coups d’efcoulpettes les tenans… »

III, 406.

Escours. «… icelle terre… re- tient l’humidité, & n’en eft fa- cilement faid efcours ne exhala- tion. » II, 36.

Escoute. « Pare les efcoutes. » II, 349. Voir Casser.

Escoutilles. «… tranfpontin au bout des Efcoutilles… » II, 492.

Escoutillon. « Mercure reguarde par la trappe des Cieulx, par la- quelle ce que Ion di<3 ça bas en terre ilz efcoutent : & femble proprement à vn efcoutillon de nauire… » II, 261.

Escrevisse, Escrivice. «… l’y vy des efcreuijfes lai<ftees… » III, 123. Voir Babine, Barbe, Cardinah^er, Decumane.

Escrime. A la vieille escrime. Voir p. 3, col. 2 et Escrimer (s’).

Escrimer (s’). «… quand il tient vne efpaule de mouton… & auecques vn coufteau bien tren- chant, Dieu fçait comment il s’en efcrime. » II, 295. « Là euffiez veu Silenus… s’efcrimcr de fon ballon à la vieille ef- crime… » III, 151.

Escripture. «… la Sainâe cfcrip- ture… » II, 53. «… VEfcriture Sacrée… » III, 136. Voir l’article suivant.

Escrire. « Auffi eft ce la iufte heure à’efcrire ces haulte matiè- res… » I, 5

Escnvrnt. Ecrivant. «… Ho-