Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/328

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


268

FEE — FERIAUS

deuant). I, 360. «… Bacchus… auoit… vn Renard fié, de mode que… de befte du monde ne feroit prins… Ce noble Vulcan auoit faift vn chien… Il eftoit pareillement fré… » II, 259.

Fee, Phee. Personnage imagi- naire. «… fuis à ce predeftiné des phees… » I, 323. « Telle eftoit l’ordonnance des Fées. » III, 13.

Fellé. Fêlé. « C(ouillon) fille. »

II, 139.

Félon, Félonne. «… Atropos la félonne… » II, 387. «… c’eft (l’unicorne) vne befte félonne à merueilles. » III, 119.

Felonnement. Méchamment, cruel- lement. «… les ont… occis filonnement… » II, 224. « Frère Ian… euft felonnement occis le marchant… » 288. «… fortit hort la nauire, en délibération de felonnement les occire… »

III, 6r. «… les Pies perdirent la bataille, & fus le camp furent felonnement occifes. » 187.

«… combatirent à l’efpee… affez filonnement. » 406. «… fut combatu plus felonnement que n’auoit encores efté… » 410.

Felonnie. «… force forcée leurs eft refpirer & leurs filonnies mo- dérer… » II, 198.

Féminin. « Y a il du féminin genre ? » II, 496, et IV, 305.

Femme. «… à grand peine veit on iamais femme belle, qui auffi ne feuft rebelle… » I, 322. « Sont toutes femmes femmes. » II, 157, et IV, 252. «… la maie femme. » II, 500.

— de bien. Voir Bien.

— folle à la messe. Voir An- tistrophe.

Ma bonne femme d’eschinr. Voir Dauber, Es chine. Femmelette. «… les Diables for- tirent d’enfer, et y emportoient

toutes ces pauures femmelettes. . . » II. i 3S.

FEMOREs(TVwj(r, Femora, cuisses). Voir Callifier.

Fenabregue. Alisier. « La fille aifnée eut nom Vigne, le filz puyfné eut nom Figuier… l’au- tre Fenabregue… » II, 236.

Fenaison. « Vn fifre allans en fenaifons Eft plus fort que deux qui en viennent. » II, 40.

Fendeur. «… comme à vn fon- deur de boys faiét grand foulai- gementcelluy qui… criehan… » II, 342. Voir Abateur.

Fendu, «…bien fendu de gueule… »

I, 104.

Fené. Fané. C(ouillon) fine. »

II, 138.

Fenestre. «… les fenejlres de vos fens. » II, 222. «… les fe- nejlres de nos yeux… » III, 162. «… nous les verrions bien par ce petit goulet definejlre… » 212.

Fenestre. A jour, tailladé. «… du coufté hors le montouoir fon fou- lier fenejlrè eftoit fi fort entor- tillé qu’il ne le peut oneques tirer. » II, 317.

Feode. «… tenir & poffeder toutes fes terres en feode du fiege apoftolique. » III, 363.

Fer. «…Lesaguillettesde foye de mefmes couleurs, les fers d’or bien efmaillez. » I, 203. « Ce pendent que le fer eft chault il le fault batre. » I, 370. Voir Chaud. A fer efmoulu. Voir A bajlons rompus, p. 2, col. 1.

— Jeu. «… tirer les fers du four. » I, 82.

Fercvle (Ferculum, Fercula, bran- card pour porter les dépouilles dans les triomphes.) « Portant infinis trophées fircules & def- pouilles des ennemis. » III, 152.

Feriaus (Ferialis, qui doit être fêté.) «… le iour eft fer tau… » II. 5)0.