Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/59

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ET LA LANGUE DE RABELAIS

comtesse d’Escarbagnas, ils s’expliquent assez d’eux- mêmes.

Ce recueil est un glossaire, non une encyclopédie. Il énumère les mots, il n’explique point les choses.

Je ne définis pas les mots qu’on trouve partout, noir par exemple, ni ceux qu’on ne trouve nulle part.

Je n’ai jamais cru devoir expliquer aux autres ce que je ne comprenais pas moi-même. Ces mots obscurs, je ne les ai d’ailleurs jamais dissimulés, et ils m’ont paru les plus utiles à recueillir. De plus heureux les expliqueront. Car, pour finir par un mot de notre auteur, maille à maille se fait le haubergeon.