Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/87

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ALIPTE ALLER

27

vois, cela me femble vn peu tyrannique. » 31. «… d’autres viandes ne font alimente^. » 56.

Alipte (’AXeîirtnî), Celui qui frotte les baigneurs. «… yffans des bains nous faire par les Aliptes oindre de précieux bafme. » III, 24.

Alique (Aliquis). «… ahques vi- ces. » III, 278. Quelques fois.

Al Katim, Alkattn. «… au defTus des feffes on lieu que les Arabes appellent Al Katim. » II, 102. « Quarefpreprenant… auoit… L’alkatin, comme vn billart. » II, 379.

Alkermes. «… graine de Allier- tues. » II, 93.

Allebouter, Halleboter, Hal- lebotter. Grapiller. «… tant bien couppent & feps & raifins qu’il n’y aura… que halleboter dedans. » I, 104. «… allebouter après les maignans. » 271. « C(ouillon) halleboitè. » II, 138.

Ali.eboteur. Grapilleur. «… Che- uaucheurs d’efcuirie, Allebotcurs, n’auront cefte année gueres d’ar- reft. » III, 244.

Allée. «… difcordz, venues, & allées. » I, 208.

Allegable. «… entre lefquelles (dames) vne extraite du fang de France non allegable fans infigne profanation. » III, 8.

Allégation, Alleguation.

«… productions, alleguations. intendidz, contrediclz. » II, 188. «… impatient de leurs difcours & allégations… » III, 61.

Allégement. «… en auons veu qui fe donnoyent à cent pipes de vieulx diables, en cas que ilz n’euffent fenty allégement mani- fefle à la lecture dudid liure. »

I, 216. Allegortcquement. « Vous expo- fez àlUgoricquement ce lieu… »

II, 92. « Aultres l’ont entendu

. . .allegoricquement feelon l’vfaige des Pithagoriens. » 490.

Allégorie. «… Yallegorie me plaift, mais non à voftre fens. » II, 92. « Voy là, dift Epifte- mon, parlé en terrible Allégorie. » 330.

Alléguant. «… elle sexeufoit, alléguante que ce n’auoit efté de fon contentement. » II, 98. «… alléguantes que les femmes de religion ont quelques petites imperfections fecretes. » 165- 160. « le vous oy fouuent le al- léguant (Platon). » 400.

Alléguer. «… nonobflant la re- monftrance d’aulcuns de l’vni- uerlité, qui alléguaient que cefte charge mieulx competoit à un orateur… » I, 67. « le ne vous ollegueray… les hiftoires anti- ques… » II, 17.

Aller. Je vois, je voys. Je vais. « le m’en voys boyre. » I, 26. « le leur voys donner le vin. » 65. « le m’en \oys doneques… piller mon malheur. » 143. « le te voys quérir. » 157. «… Quelz gens habitent en cefte belle ifle de Chien î Tous font, refpondit Xenomanes, Hypocrites… le n’y voys pas… Si ie y voys, que le diable me foufle au cul. » II, 496. «… non, non, ie n’y vois pas par Dieu, retournons. » III, 46. « Mettons à fac tous ces diables de Chats-fourrez. Sans faute… ie n’y vois pas… » 57.

Aille. « Aille maintenant fe vanter Cleopatra… Aille Pom- peie Plautine… » III, 161.

Alissii\. «… proteftant iamais ne vous laiflér, & aliffie^ vous à tous les diables. » I, 264.

Aller. Marcher, s’avancer, cir- culer. « Lors flaccons d’aller, jambons de troter, goubeletz de voler… » I, 21. « alloit ordinai- rement accompagné de trente