Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/95

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ANGELOT

ANIMANT

n

Angelot. «… trop mieulx refem- bloit quelque petit angelot qu’vn homme. » I, 60. — Monnaie. «… cinquante beaulxrtHor/o/ ; ;. » II, 122, et IV, 245. «… « Jeux mille beaulx Angelot* pour les aines des trefpall’ez. » 335. «…ces vieulx doubler ducatz, nobles à la rôle, angelot-… retourneront en vfance… » III, 245. «… quel- que… pièce de vieil or comme Royau Angelot ou Salut, etc. »

559- Angenart. Jeu. «… A angenart. »

I, 82.

Angine. «… la maie angine. »

II, 23 ; . Angle. Voir Acnt.

Anglet. Petit angle. «… Yanglct de l’œil gauche. » I, 515.

Anglicquument. «… foy badiner anglicqtiement. » I, 272.

Angoisse (Poire d’). Voir An- cholie.

A \’i. on’ nage, An guoxn âge. «…que le cancre te puilfe venir aux moultaches, ce troys razes de angitonnages… » II, 547. « Trois ra-es d’angonttages. Tufcan. Trois demis aulnes de bolles chanc- reufes. » III, 200.

Anguillade. « Le patillier luy bailla Y anguillade li bien que fa peau n’eull rien val lu à faire cornemufes. » I, 368. «… ie le renuoyerois bien d’où il eft venu à grands coups d’ anguillade. »

III, 216. « Les petites auguil- lades à la faulfe de ners bouins ne feront pas efpargnées fur voz elpaules. » 233.

Anguille. Anguilles de boys. « Ser- pens, id eft, Anguilles de boys. » II, 482. On dit encore, dans quelques provinces : « Anguilles de buissons. » — Anguilles de Melun. «… vous femblez les anguille* de Melun, vous criez dauant qu’on vous efcorclie. »

I, 176. «… ne crioient lef- dictes Anguilles auant que d’ef- tre efeorchees, comme font celles de Melun. » III, 81.

Anguii.lette. «… fept chameaulx chargez d’anguillettes. » I, 229. « S’il mou choit, c’eltoient Au- guillettes fallees. » II, 381. « Saulmons fallez. Anguilleltes fallees. » 480.

Angulaire. «… figure angu- laire. » III, 158.

Angustie (Augustin). «… il fe conchioit de angu/lie. » I, 316. «… l’excès de voftre paternelle affection me range en celle an- gujlie & neceflité, qu’il me con- tiendra viure ce mourir ingrat. »

II, 282.

Aniiiiler. Annihiler. « Cil qui iadis anihila. Carthage. » I, 14.

Animal. « . Nature leurs a (aux femmes) dedans le corps pôle en lieufecret cv inteltin vu animal… ceftuy terrible animal a colliguance à toutes les parties principales du corps… le le nomme animal… Car li… tout ce qui de foy fe meut, eft dicl animal : à bon droict Platon le nomme animal, recongnoiffant en luy mouuemens propres de fuffocation. . . » II, 157-158. « Les chemins y font animaux, li vraye eft la sentence d’Ariftoteles, difant argument inuincible d’vn animant, li fe meut de foy-mefme. Car les chemins cheminent comme animaux. » III, 99.

Espritz animaulx. II, 23, 34, 69, 153, 252, 376.

Animant. «… nature… créa l’home nud… comme animant, non plante. » II, 46. «… en grande fournaise elle (la salamandre) est comme tout aultre animant, suffoquée, & consumée. « 242. «… le dict (le mouton) Aristoteles… estre le plus