Page:Racine - Les Plaideurs, Barbin, 1669.djvu/38

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LA COMTESSE

Trouver mon juge. Hélas ! que ce monſieur eſt bon !

CHICANEAU

Si vous parlez toujours, il faut que je me taiſe.

LA COMTESSE

Ah ! que vous m’obligez ! je ne me ſens pas d’aiſe.

CHICANEAU

J’irais trouver mon juge, & lui dirais…

LA COMTESSE

J’irais trouver mon juge, & lui dirais… Oui.

CHICANEAU

J’irais trouver mon juge, & lui dirais… Oui. Vois !
Et lui dirais : Monſieur…

LA COMTESSE

Et lui dirais : Monſieur… Oui, monſieur.

CHICANEAU

Et lui dirais : Monſieur… Oui, monſieur. Liez-moi…

LA COMTESSE

Monſieur, je ne veux point être liée.