Page:Racine - Les Plaideurs, Barbin, 1669.djvu/39

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


CHICANEAU

Monſieur, je ne veux point être liée. À l’autre !

LA COMTESSE

Je ne la ſerai point.

CHICANEAU

Je ne la ſerai point. Quelle humeur eſt la vôtre ?

LA COMTESSE

Non.

CHICANEAU

Non. Vous ne ſavez pas, madame, où je viendrai.

LA COMTESSE

Je plaiderai, monſieur, ou bien je ne pourrai.

CHICANEAU

Mais…

LA COMTESSE

Mais… Mais je ne veux pas, monſieur, que l’on me lie.

CHICANEAU

Enfin, quand une femme en tête a ſa folie…

LA COMTESSE

Fou vous-même.

CHICANEAU

Fou vous-même. Madame !