Page:Racine - Les Plaideurs, Barbin, 1669.djvu/41

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



S C È N E   VIII
Petit Jean, La Comteſſe, Chicaneau.
PETIT JEAN

Voyez le beau Sabbat qu’ils font à notre porte.
Meſſieurs, allez plus loin tempêter de la ſorte.

CHICANEAU

Monſieur, ſoyez témoin…

LA COMTESSE

Monſieur, ſoyez témoin… Que Monſieur eſt un ſot.

CHICANEAU

Monſieur, vous l’entendez, retenez bien ce mot.

PETIT JEAN

Ah ! Vous ne deviez pas lâcher cette parole.

LA COMTESSE

Vraiment, c’eſt bien à lui, de me traîter de folle !