Page:Rameau - Notes historiques sur la colonie canadienne de Detroit, 1861.djvu/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


été l’origine des premiers Anglais établis dans ce pays.

Cependant la grande extension que prenait la population, la forçait constamment à former de nouveaux établissements.

L’embouchure de la Trenche et Malden étaient déjà occupés, — il devenait difficile qu’une seule église suffit, on ne tarda pas à subdiviser le pays en 3 circonscriptions ecclésiastiques : L’Assomption de Sandwich, St. Pierre de la Trenche et St. Jean de Malden.

Une visite épiscopale faite en 1816 par l’évêque de Québec et dont nous avons relevé les chiffres à l’évêché de Québec, nous permet d’évaluer la population catholique alors exclusivement française de la manière suivante : à Sandwich 2,000, à St. Pierre de la Trenche 300, à Malden 300. La population française était donc alors de 2,600 âmes dans ce pays.

Comme vous le voyez à mesure que leur nombre s’accroissait, vos ancêtres étendaient leurs établissements et leurs cultures. Peu nombreux et ne recevant qu’un petit nombre d’émigrants du Canada pour s’accroître, ils avaient néanmoins successivement occupé à peu près toute la paroisse de Sandwich, et ils commençaient alors tout en s’étendant à gau-