Page:Raynal - Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des Européens dans les deux Indes, v1.djvu/106

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


$4 Histoire philosophique La portion de Tentant qui aura profité de fon éducation fera double de Celle de l’enfant ignorant. Frefque toutes les loix du code , fur les propriétés , les fuccefïions & les partages , font conformes aux loix romaines ; parce que la raifon & l’équité font de tous les rems & di&ent les mêmes réglemens , à moins qu’ils ne ioient contrariés par des ufages bifarres ou des préjugés extravagans , dont l’origine fe perd dans la nuit des tems ; que leur antiquité fondent contre le fens commun , & qui font le défefpoir du légifîateur. S’il fe commet une injuftice au tribunal de la loi , le dommage fe répartira fur tous ceux qui y auront participé , fans en excepter le juge. Il feroit à fouhaiter que par-tout le juge pût être pris à partie. S’il a mal jugé par incapacité, il eft coupable ; par iniquité , il Ferr. bien davantage. Après avoir condamné le faux témoin à la peine du talion , on permet le faux témoignage contre une dépofition vraie qui conduiroit le coupable à la mort. Quelle étrange arTociation de fagefTe & de folie ! Dans la détrefle , le mari pourra livrer