Page:Reclus - L'Homme et la Terre, tome III, Librairie universelle, 1905.djvu/111

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
93
aïno, yamato

celui des paysans de la Moscovie, et la saleté des villages ajoute un trait au caractère demi-russe que présente l’ensemble : l’odeur qui règne dans les habitations aïno est telle que l’on recommande aux voyageurs de se tenir au vent de ces demeures.

N° 227. Courants du Pacifique Occidental.
D111- Courants du Pacifique Occidental -liv2-ch11.png
Les lignes en traits interrompus indiquent les courants froids.

À l’élément aïno, qui semble n’avoir pas eu la plus forte part dans la formation de la nation japonaise, se sont jointes des peuplades d’autre origine. D’abord les Yamato, ceux que l’on considère comme les Japonais par excellence et qui avaient autrefois pour domaine exclusif tout le littoral du Pacifique, depuis la baie de Yedo jusqu’à