Page:Reclus - L'Homme et la Terre, tome III, Librairie universelle, 1905.djvu/433

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
413
orthodoxes et nestoriens

Vers le sud, des phénomènes analogues de propagande religieuse avaient eu lieu. Traversant l’Arabie qui devait, peu de temps après, tenter d’imposer une nouvelle foi au monde entier, le christianisme, accompagné d’autres éléments de la culture bysantine, suivait, pour gagner les hautes terres d’Éthiopie, la même route qu’autrefois le sabéisme, le judaïsme et le culte de Mithra.

N° 280. Centres de la Propagande nestorienne.
D433- N° 280. Centres de la Propagande nestorienne. -liv3-ch3.png

Le Tchatyr-kul est un très petit lac, au premier tiers de la route de Kachgar à Tokmak au sud du Naryn, affluent du Sir-daria ; son altitude est de 3 410 mètres.

L’Issyk-kul se trouve à 80 kilomètres à l’est-sud-est de Tokmak et à 1 615 m. au-dessus du niveau de la mer.


De l’angle sud-oriental de la Péninsule il entra, durant le cours du quatrième siècle, dans le continent d’Afrique par le golfe d’Adulis, non éloigné du port actuel qui servit naguère aux Italiens de point de départ pour leur tentative de