Page:Reclus - L'Homme et la Terre, tome III, Librairie universelle, 1905.djvu/463

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
443
obstacles du littoral algérien

de voies d’accès pour les peuples et leurs civilisations diverses. La plus grande porte d’entrée fut toujours l’échancrure de la côte qui se déploie entre Carthage et le cap Bon ou Bas Addâr. C’est que là tous les avantages géographiques se trouvent réunis : voisinage de la mer rétrécie dans laquelle doivent passer les navires entre les deux bassins, oriental et occidental, de la Méditerranée, position commerciale de premier ordre à l’angle du continent, indentations du littoral, campagnes d’alluvions fertiles et magnifique voie de pénétration dans l’intérieur par la vallée de la Medjerda.

D463- littoral algérien, environs de philippeville -liv3-ch4.pngCl. Kuhn, édit.

littoral algérien, environs de philippeville.
Pour se reporter à l’époque arabe, il faut faire abstraction du port actuel.

Fort nombreux furent les peuples qui, dans le courant de la brève