Page:Reclus - L'Homme et la Terre, tome III, Librairie universelle, 1905.djvu/603

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
583
nouveaux ordres de chevalerie

et religieuses. Pareil Etat, cumulant toutes les forces qui, ailleurs, se maintenaient opposées, réunissant les éléments de sa fortune sans se préoccuper des questions d’allégeance, de langue, de nationalité qui pouvaient inquiéter des rivaux moins ambitieux, ne donnant pour limite à ses projets ni les bornes d’une patrie ni celles de l’Europe, embrassant le monde en son espoir, certes, une telle fraternité conquérante eût facilement pris le dessus sur empereurs et papes, sultans et imans si elle avait gardé la direction des armées occidentales et l’union de ses forces ; mais ses ennemis croissaient en nombre à mesure que s’amassaient ses richesses.

D603 - rue des chevaliers à rhodes -liv3-ch6.jpg

Cl. Bonfils.

rue des chevaliers à rhodes.


Il lui fallut combattre ses âpres et constants rivaux, les Hospitaliers, conjurer et payer chèrement l’hostilité des évêques, des suzerains et des rois, puis se faire