Page:Reclus - L'Homme et la Terre, tome III, Librairie universelle, 1905.djvu/61

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
43
peuples étrangers

réfractaires, et l’état de progrès dans le sens de la sinification.

N° 215. Tibet.
D061- Tibet -liv2-ch11.png

Il est reconnu maintenant que le nom Gaurisankar employé par les habitants de Khatmandu ne désigne probablement pas le point le plus élevé du globe. Le pic suprême, le n° XV des géodésiens, a reçu des Anglais le nom de Mount Everest, mais il convient de l’appeler avec les Tibétains : Chomokankar. (D. Freshfleld, The Geographical Journal, 1904, xxiii, 1, p. 361.)(Note de l’Editeur)

A désigne l’emplacement du sommet auquel M. Bonvalot a donné le nom d’Elisée Reclus.

Les écrivains de la Chine disent les Allophyles « Cuits » ou « Crus »,