Page:Reclus - Le Rhin français.djvu/16

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Il naît des Alpes suisses, remplit le lac de Constance, un peu moins vaste que le Léman, et se brise dans une cascade de vingt mètres de haut qu’on prétendait la plus puissante de l’Europe lorsqu’on ne connaissait pas les fos [1] de la Scandinavie,

Quand il sort de la « libre Helvétie » pour tourner brusquement au nord le long de l’Alsace, il roule en moyenne 1000 mètres cubes de belles eaux vertes ; 399 en étiage.

Il serait plus magnifique si ses largeurs n’avaient été réduites le plus possible à 250 mètres pour les nécessités de la batellerie. Son très célèbre défilé de quinze lieues, entre Mayence et Coblence, ne manque pas de grandeur ; il aurait plus de beauté si ses collines, ses falaises n’étaient d’ar-

  1. Cascades.