Page:Reclus - Le Rhin français.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


gnera sur toutes leurs frontières.

La part de la France sera sur la rive gauche du Rhin, là où ils avaient fait de l’Alsace-Lorraine, « terre d’Empire », le monument de leur incommensurable orgueil.


V. Le Rhin.

On a vanté le Rhin sans mesure, les Allemands surtout. Quant aux Français, ils ont eu le tort insigne de le louer plus que le Rhône, de trop s’extasier sur son « héroïque percée » du Taunus et du Hunsrück, qui est bien moins vaillante que la transgression du Jura par le fleuve de Genève et de Lyon.

C’est d’ailleurs un fort beau courant.