Page:Reclus - Le Rhin français.djvu/50

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


du Sud » ; leurs résistances lui semblent intolérables.

Pour amener la guerre on devra se servir de la moindre des infractions au moindre des avantages reconnus aux Allemands et protégés allemands du Maroc. N’importe quelle vétille suffira. « Il nous faut proscrire toute sentimentalité, agir froidement en politiques réalistes. »

Avec tout cela, une bouffissure de vanité qui est comme une bouffonnerie. Il faut prendre garde que les Allemands ne se corrompent, car « que deviendrait le monde si l’Allemagne dégénérait ?… La fondation du nouvel empire allemand n’a été que le commencement d’un nouveau Saint-Empire — saint, non par la grâce du pape de Rome, mais saint, sanctifié par la noblesse de la race germanique ».

À noter que Frymann range parmi