Page:Reclus - Le Rhin français.djvu/74

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pas le droit, que l’homme libre vaut mieux que l’encaserné, que pas un peuple n’est au-dessus des autres. Le Deutschland über Alles in der Welt les fera sourire de pitié.

On aura confiance dans ce qui dort d’inconnu, d’ineffable dans la fibre [1] des Cisrhénans, dans l’atavisme déposé chez eux par trois ou quatre siècles de commandement romain. Le pays de la « Rome de l’Extrême Nord », de la grande ville des Trévires, se pénétra longtemps de la civilisation méditéranéenne. On ne lui fera pas l’affront d’assimiler ses urbains et ses terriens aux Prussiens : ils ont plus d’origines ligures, celtes, gauloises, moins d’ancêtres lithuaniens, Slaves, Finnois, Mongols.

On se rappellera le vote de 1797, presque unanime pour la France, avec

  1. Quod latet arcanà non enarrabile fibra (Perse).