Page:Recueil des Historiens des Gaules et de la France, tome1.djvu/21

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
xj
PRÆFATIO.


Tables que nous avons dit que nous mettrions au Volume qui concerne les Gaulois, on pourrait en ajouter ici encore deux autres ; l’une serait pour les mots barbares, dont on donnerait l’explication ; l’autre pour les Généalogies des Princes et autres grands du Roiaume, telles qu’elles seraient prouvées par les Actes du Volume. Il y aura au commencement de chaque race une Carte géographique pour représenter les Etats que nos Rois possédoient. Le Titre de l’Ouvrage, les Préfaces, les Annales ou les Tables chronologiques, et quelques autres choses seront en Latin et en François.

Quoique les Actes des Guerres saintes entreprises en différens tems par nos François, entrent d’eux-mêmes dans l’Histoire générale, cependant comme il les faudrait séparer, si on les mettoit sous les regnes auxquels ils appartiennent, nous avons résolu de les donner tous ensemble, pour qu’ils ne fassent qu’un corps. Outre les Actes que M. Bongars a imprimés, et ceux que M. du Chesne a mis dans son quatrième Tome, on en trouve encore dans les Bibliothèques un si grand nombre qui n’ont pas été imprimés, que ce Recueil des Actes qui regardent l’Histoire des Croisades, pourra aller à quatre ou cinq Volumes.

Pour orner et illustrer l’Ouvrage que nous entreprenons, il serait à propos de donner les Antiquités Françoises, et de faire graver pour cet effet les monumens qui nous en restent. On tirerait les portraits des Rois, des Reines, des Princes du sang et autres grands Seigneurs, des Eglises qu’ils ont bâties, des Monasteres qu’ils ont fondés, de leurs Tombeaux, des Edifices publics, et des vieux Livres écrits de leurs tems. Les cabinets des curieux nous fourniraient des Cachets, des Sceaux, des Pierres gravées, des Médailles, etc. Mais l’Ouvrage en