Page:Reinach - Histoire de la Révolution russe.djvu/88

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
82
histoire de la révolution russe

fournie déjà par l’armée soit dignement achevée. Si la Révolution amenait l’indiscipline dans les rangs de nos soldats, ce serait le plus grand désastre, non pas seulement pour la Russie, mais pour tous les pays.

L’armée sans discipline n’est pas une armée, mais une horde sauvage et démoralisée. Les troupes révolutionnaires qui accomplissent en toute conscience leur devoir envers la patrie ne voudront pas devenir cette horde. Vous avez, citoyens, soldats et officiers, l’obligation stricte de maintenir intactes toutes les forces de la discipline, et j’espère fermement que vous remplirez religieusement cette obligation. La guerre nous a été imposée, à nous et à nos alliés, par l’Allemagne, et nous devons la mener jusqu’au bout, si pénible soit-elle. La victoire de l’Allemagne, si elle se produisait, entraverait pour longtemps notre développement et détruirait nos jeunes libertés. Or l’Allemagne vaincrait si notre armée tombait dans un état d’anarchie. C’est pourquoi je vous adjure de maintenir intégralement la discipline dans vos rangs pour sauvegarder la liberté contre tops les attentats de l’ennemi intérieur et pour délivrer la patrie de l’ennemi extérieur.

Vive l’armée révolutionnaire ! Vive la Russie !

Au même moment, le général Broussilov déclarait, à son quartier général, que l’ancienne discipline avait été remplacée par une discipline moins mécanique, plus consciente des devoirs de chacun envers la patrie, Il ne pensait pas que la force des armées y eût perdu. L’avenir nous l’apprendra.


III. — Le chômage volontaire.


Un des grands dangers qui menaçaient la Russie libre était l’interruption du travail dans les usines de guerre et les prétentions extravagantes mises en avant par quelques groupes d’ouvriers. Le Gouvernement, secondé par les socialistes raisonnables, s’employa à guérir cette paralysie naissante. Non