Page:Renard - Le carnaval du mystère, 1929.djvu/234

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
226
le carnaval du mystère

L’Esprit du Mal se retourna, et vit le philo­sophe boire d’un trait la coupe de poison.

— À votre aise ! grogna le Diable. Grand bien vous fasse !

Et il se retira comme il était venu, à savoir : on ne sait comment.