Page:Revue des Deux Mondes - 1829 - tome 1.djvu/402

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
384
POLOGNE.

La Lithuanie avait ses maréchaux à vie. La durée des diétines étaient de quatre jours.

Les diétines d’administration. Réunies tous les ans, elles s’occupaient de l’administration du palatinat.

Les diétines, convoquées dans les interrègnes (kapturowe), étaient destinées à remplacer, en cas d’urgence, les tribunaux qui restaient inactifs pendant la durée des interrègnes.

Chacune des trois principales provinces, la Grande et la Petite Pologne, et la Lithuanie, avaient en outre des diétines provinciales. Là se réunissaient, avant la diète, tous les nonces de chaque province, pour se communiquer leurs instructions, se concerter ensemble et rester unis à la diète.

Les diètes étaient également de plusieurs sortes :

1o Diètes de convocation. Leur durée était de quinze jours. Convoquées dans les interrègnes par le primat (l’archevêque de Gnesne), elles s’occupaient de la prochaine élection du roi, et déterminaient le jour où celle-ci devait avoir lieu. Elles dressaient ensuite les conditions (pacta conventa) qui devait être présentées au futur élu.

2o Diètes d’élection. Destinées à l’élection des rois, elles admettaient tous les nobles sans distinction. C’est pourquoi elles se tenaient en plein champ dans les environs de Varsovie (à Wola). Le primat du royaume les présidait. Une tente élégante était préparée pour le sénat, et une pour les ambassadeurs de tous les princes de l’Europe. La noblesse s’assemblait à cheval dans un cercle (kolo-rycerskie). Autour de la tente, le sénat, après avoir entendu les représentations des ambassadeurs, discutait les prétentions des candidats qui ne pouvaient y assister, ni rester même dans les environs. Chaque sénateur se réunissait ensuite à la noblesse de son palatinat, lui communiquait les noms des candidats, et un des évêques parcourait les rangs pour recueillir les votes. Le primat proclamait l’élection.

3o Diètes du couronnement. Elles avaient lieu à Cracovie.