Page:Revue des Deux Mondes - 1830 - tome 1.djvu/512

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
504
CORRESPONDANCE

aux entrepreneurs tous les avantages et facilités compatibles avec la sûreté et la défense du pays.

W…


AMÉRIQUE DU SUD. — Service des postes entre Buénos-Ayres, le Chili et le Pérou. — La correspondance entre Buénos-Ayres, le Chili et le Pérou, à travers le continent, vient d’être rétablie. Interrompue durant toute la guerre, elle avait été suspendue en 1829, à cause des dissensions intestines qui désolèrent les provinces de Buénos-Ayres. L’intérieur de ce pays, comme le reste de l’Amérique méridionale, est privé de routes praticables pour les voitures, et l’on y transporte la malle et les marchandises à dos de mulets ou de chevaux. Quoique la distance de cette route, de Buénos-Ayres au Chili, soit d’environ mille milles, on la trouve néanmoins plus courte et plus sûre que celle du cap Horn. Le départ de la malle de Buénos-Ayres au Chili, a lieu tous les quinze jours, le premier et le seize de chaque mois.

B…


PROVINCE DE LA PLATA. — Nouveau conquérant. — Un nouveau conquérant, nommé Pincheira, s’est élevé dans les guerres que les Monténéros ont faites dernièrement à Buénos-Ayres. C’est le chef d’une tribu des Pampas. Son père était Européen, et sa mère Indienne.

Les habitans des Pampas, toujours armés contre Buénos-Ayres, ont plusieurs fois signalé, dans des combats opiniâtres, la haine que leur inspirent les nouveaux républicains. Pincheira, toujours à la tête de ses sauvages, s’est rendu redoutable aux habitans de la Plata. Il y a un an qu’on le vit, après une défaite, se porter subitement sur l’établissement des Buénos-Ayriens en Patagonie, et ravager pendant plusieurs mois les campagnes qui l’environnaient. Ce fut sous ses ordres que les naturels de Bahia Branca assassinèrent la garnison de la place, pour se ven-