Page:Revue des Deux Mondes - 1840 - tome 23.djvu/681

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


laborieuse n’a qu’un lit pour 3, 4, 5 et même 6 individus. A Glascow, dans les quartiers les plus pauvres, 10, 12 et quelquefois 20 personnes, de tout sexe et de tout âge, couchent pêle-mêle et presque nues sur un carreau humide et sale. On n’évalue pas à moins de 20 à 30,000 le nombre des malheureux qui vivent ainsi. A Leeds, à Bristol, à Londres surtout, les enquêtes signalent d’aussi tristes résultats.

Quant aux salaires, ils seraient en général suffisans, s’ils étaient également répartis sur plusieurs années, ou si, quand ils sont élevés, ceux qui les reçoivent savaient en mettre une portion de côté pour le temps où le travail manquera. Mais comment attendre d’hommes ignorans et condamnés à une pénible existence tant de prévoyance et de modération ? Quand la production s’arrête ou languit, il se trouve donc de nombreuses familles réduites, du jour au lendemain, à la misère et au désespoir.

Assurément ce n’est point là pour les classes ouvrières un état normal. Est-il surprenant dès-lors qu’elles écoutent les prophéties furibondes des illuminés qui, comme le révérend Stephen, ministre méthodiste, leur montrent la terre promise, « pourvu qu’au lieu de se borner à de vaines menaces, elles osent prendre les couteaux et les fourchettes dont on leur rend l’usage inutile pour les porter à la gorge de leurs oppresseurs, » et les utopies insensées des rêveurs qui, comme M. Owen, prêchent hardiment l’abolition de la religion, du mariage et de la propriété, « trinité formidable et monstrueuse, source inépuisable de maux et de crimes, véritable et unique Satan dans le monde ? » Comme tous les prétendus organisateurs de notre époque, M. Owen s’entend mieux à détruire qu’à édifier, et il est difficile de prendre au sérieux ses associations de 500 à 3,000 personnes, où il n’existe d’autre classification que celle de l’âge, de sorte que tous les hommes et toutes les femmes doivent être employés indistinctement et simultanément, de 10 à 15 ans aux soins domestiques, de 15 à 25 à la création de tous les produits agricoles et industriels dont l’association a besoin, de 25 à 30 à la distribution de ces produits, de 30 à 40 au gouvernement intérieur de la communauté, de 40 à 60 à la direction de la même communauté dans ses rapports avec les communautés étrangères. Mais d’une part M. Owen déclare nettement que l’homme n’est pas responsable de ses croyances, de ses sentimens, de ses actions, que par conséquent il n’y a ni vice ni vertu, et que tout châtiment est injuste aussi bien que toute récompense. De l’autre, il promet à l’homme, presque sans travail, la pleine satisfaction de ses besoins et de ses goûts. C’en est assez pour que