Page:Revue des Deux Mondes - 1854 - tome 7.djvu/534

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

de vue, le gouvernement de l’Inde est en progrès, .et les résultats déjà obtenus, ou que l’importance des fonds attribués à ces améliorations capitales rend infaillibles, ressortent positivement des détails que nous avons recueillis.

Les sommes consacrées aux travaux publics pendant l’exercice 1851-52 ont atteint le chiffre de 6,935,290 roupies ou environ 17,338,225 fr, ce qui dépasse d’à peu près 9,600,000 francs la moyenne des cinq années précédentes.

Les grandes voies de communication par terre, désignées dans les Statistical Papers sous le nom de Trunk-Roads ou routes de tronc (grandes routes de première classe), sont au nombre de trois. Celle de Calcultta à Peshawâr passe par Delhi, Karnoul, Lodianah, Ferozepore, Lahore[1]. Celle de Calcutta à Bombay (route de poste), c’est-à-dire destinée surtout au transport des dépêches) passe par Sumbelpôre, Raépôre, Nagpôre, Ouramwătty, Aurungabâd, Ahmădnaggăr et Kalian[2]. Celle de Bombay à Agra, reliant l’ouest et le centre de l’Hindoustan propre à la grande route militaire de Calcutta à Peshawăr, passe par Maloedj Ghât, Nanăk, Sindwah, Akbărpôre, Indore, Oudjaïn, Gwaliăr[3]. Les embranchemens du grand tronc macadamisé et les grandes routes de deuxième classe sont déjà nombreux et se multiplient ou se complètent par des efforts annuels sagement combinés, dont nous ne pouvons donner ici le détail. Il en est de même des chemins vicinaux.

Les grands travaux de canalisation[4] se continuent avec une ardeur et une habileté dignes de tous éloges. On a calculé que les rivières qui prennent leur source dans l’Himalaya pouvaient fournir à l’irrigation 24,000 pieds cubes par seconde, pendant la saison sèche, dont :


Le Gange 6,750 La Djămna 2,870 Le Râvy 3,000
Le Tchénâb 5,000 Le Sătledje (à Roupâr). 2,500 Le Djélôm 4,000
  1. La longueur totale de cette voie macadamisée sera de 1,423 milles, dont 965 milles font complètement achevés (jusqu’à Karnoul). La portion de la route de Calcutta à Delhi (887 milles) a coûté, la construction des ponts comprise, 8,194,184 roupies, ou environ 20,485,260 fr. L’entretien de la ligne totale, lorsqu’elle sera terminée, coûtera annuellement au moins 1,250,000 fr.
  2. D’une longueur totale de 1,170 milles. Elle est à peu près terminée et coûtera de 12 à 13 millions de francs. L’entretien annuel est estimé à 875,000 francs.
  3. Cette voie a une longueur totale de 234 milles. Elle a été commencée en 1840. Elle est macadamisée dans quelques parties de son parcours seulement, et a coûté 6,091,900 fr. Les frais d’entretien s’élèvent à environ 125,000 fr. Par an.
  4. Voir pour ces travaux l’Annuaire de 1851-52, pages 445 et 446.