Page:Revue des Deux Mondes - 1861 - tome 31.djvu/666

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Quant à la dette flottante, malgré tant de remboursemens onéreux, elle était au 1er janvier 1852 de 575 millions, et avait atteint, à peu de chose près, les mêmes proportions qu’à la fin de 1847.


Les crédits demandés pour le service des intérêts de la dette consolidée [1] et pour l’amortissement sont inscrits au budget de 1861 pour 452,814,195 fr.
En retranchant la dotation de l’amortissement 98,903,413
Il reste pour le total de la dette inscrite. 353,910,782 fr.
Le total des rentes inscrites s’élevait le 1er janvier 1852 à 242,774,418
Différence en plus représentant l’accroissement des rentes de la dette consolidée, de 1852 à 1860 111,136,304 fr.

Si du total des rentes inscrites on déduit les rentes appartenant à l’amortissement (38,608,602 francs), il reste pour les rentes actives 315,302,180 francs ; elles s’élevaient en 1852 à 230,768,371 francs : la différence en plus est de 84,533,863 francs.

Il convient de faire remarquer que la conversion, opérée en 1852, de 175,664,010 francs de rentes 5 pour 100 en 158,097,609 francs de rentes 4 1/2 pour 100 à diminué les rentes actives, et par conséquent les charges annuelles du trésor, de 17,566,401 francs, sans changer le capital nominal de la dette, car une conversion n’est qu’une réduction du taux de l’intérêt sur une partie de la dette. Si la conversion n’avait pas fait disparaître 17,566,401 francs de rentes, le total des rentes créées depuis 1852 s’élèverait à 128,702,705 fr. au lieu de 111,136,304 francs.

À cette dette il faut ajouter, pour se faire une idée complète des charges de l’état :


1° La dette viagère… 71,684,790 fr.
2° Les dettes diverses, telles qu’intérêts de la dette flottante, intérêts des emprunts spéciaux pour canaux, etc 46,451,459
3° La liste civile et les dotations 42,969,154
Ensemble 161,305,403 fr.
Les intérêts de la dette consolidée, les réserves et la dotation de l’amortissement s’élevant à 452,814,195
Total général 613,919,598 fr.

Ainsi se trouvent portées à 613,919,598 francs les sommes à payer

  1. J’ai pris les chiffres du budget de 1861, comme les plus récens et les seuls officiels jusqu’à ce jour. — La dette consolidée se compose aujourd’hui des élémens suivans :
    Rentes Capital nominal en millions
    4 1/2 pour 100 nouveau. 172,521,974 fr. 3,833,000,000 fr.
    4 1/2 pour 100 ancien. 884,560 19,000,000
    4 pour 100 2,335,652 58,000,000
    3 pour 100 178,168,586 5,939,000,000
    Totaux 353,910,782 fr. 9,849,000,000 fr.