Page:Revue des Deux Mondes - 1862 - tome 39.djvu/490

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHRONIQUE DE LA QUINZAINE.




14 mai 1862.

On sait qu’avec une rare délicatesse de loyauté monarchique et par un sympathique respect pour le deuil de la reine, les grands partis parlementaires anglais sont convenus de s’abstenir durant cette session de toute action politique qui aurait pu agiter l’Angleterre et mettre en question l’existence du présent cabinet. Les conditions tacites de cette trêve ont été observées avec une remarquable fidélité; la chambre des communes n’a été le théâtre d’aucune de ces grandes batailles dont la conquête ou la conservation du pouvoir est le prix. La conséquence naturelle d’un plan de conduite si exceptionnel a été, pour cette année, d’ôter leur intérêt ordinaire aux manifestations de la vie politique anglaise. Le parlement britannique a paru momentanément atteint d’un mal qu’on pourrait appeler la léthargie continentale. C’est surtout aux athlètes parlementaires que cette inaction préméditée a dû paraître pesante. Peut-être est-ce à un sentiment d’impatience contenue que M. Disraeli vient de céder en tentant contre lord Palmerston une brillante escarmouche. Peut-être les débuts de la grande exposition de Londres ont-ils paru au leader des conservateurs dans la chambre des communes une occasion très légitime d’offrir au public une exhibition parlementaire quelque peu animée. Après tout, ce qu’il y a de plus intéressant à voir en Angleterre, ce n’est point l’amas des échantillons de l’industrie du monde, et c’eût été dommage qu’il n’eût pas été donné à quelques-uns des hôtes d’élite de l’Angleterre d’assister à une séance importante de la chambre des communes. N’oublions point d’ailleurs que M. Disraeli est un tacticien, et que, sans qu’il ait eu l’intention de livrer bataille, il a pu juger utile aux intérêts de son parti de venir manœuvrer en face de lord Palmerston et du parti qui possède le pouvoir. La discussion du 8 mai a donc été engagée à propos d’une section importante du budget des recettes. M. Disraeli saisissait ce prétexte pour examiner la politique