Page:Revue des Deux Mondes - 1870 - tome 90.djvu/288

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qui échappent au contrôle ; dans le tissage, c’est pis encore. Des métiers qui battent cent quarante ou cent cinquante coups par minute seraient déjà, comme unités, des instrumens difficiles à conduire ; on a pris à tâche d’en rendre la surveillance presque impossible en les multipliant sous les mêmes mains. Au début, deux métiers pour chaque tisserand semblaient être la limite d’une bonne exécution, et c’est cette limite qu’aujourd’hui encore les ouvriers de Roubaix imposent à nos fabricans sous peine de grèves. En Angleterre, ce pas est franchi depuis bien des années, et c’est la règle de quatre métiers par tisserand que la coutume a consacrée. Les États-Unis, toujours prompts à aller en tout plus loin que l’Europe, ont porté ce nombre à cinq métiers par tisserand, et dans quelques ateliers on exagère en outre le maximum de vitesse. Il est aisé de comprendre que dans ces conditions on n’arrive pas, pour les étoffes de vente courante, à un grand degré de perfection, et qu’on s’interdit de gaîté de cœur des articles qui, comme les piqués, exigent une certaine habileté de main.

En fait d’impressions, mêmes écarts de goût, même manque d’invention. Ici encore les machines sont la fleur de ce que peuvent fournir les premiers ateliers du monde, chacun pour le détail qu’il traite le mieux : les entrepreneurs n’ont regardé ni au prix des objets, ni aux risques du transport ; mais, en manufacture comme ailleurs, à côté de la matière il faut toujours chercher l’esprit, à côté de l’instrument le génie de l’homme qui le met en jeu. Par où pèche l’exécution américaine, le sait-on bien ? On le sent mieux qu’on ne le définit. Ce sera ou l’idée initiale, ou l’agencement, tel effet ou tel contraste, un je ne sais quoi qui choque les bons juges. On peut en outre, dans les toiles peintes, relever des imperfections très appréciables : la gravure par exemple, qui se fait presque toujours au pantographe, les couleurs, qui sont rarement composées par des chimistes habiles, de grandes inégalités dans l’impression, qui tiennent surtout aux inégalités dans le tissu. Point d’originalité d’ailleurs, et on n’y vise même pas. Il semble plus commode et surtout moins coûteux au fabricant américain de copier nos dessins et les dessins anglais que d’en avoir qui lui soient propres. Un article de nouveauté parait-il à Manchester, à Rouen ou à Mulhouse, les premiers coupons, quelquefois même des échantillons surpris en fabrique, partent pour les États-Unis, et avant même que des pièces originales soient arrivées d’Europe, on peut en voir des copies aux étalages de New-York et de Boston. Ce plagiat expéditif s’appellerait ailleurs contrefaçon, et serait puni par les lois ; aux États-Unis, la loi n’a rien à y voir, et la conscience, à ce qu’il paraît, encore moins : le seul châtiment est dans la médiocrité de l’imitation, qui ressemble beaucoup à un travestissement. Du reste ceux qui