Page:Revue des Deux Mondes - 1875 - tome 11.djvu/622

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


les transactions, déterminent les cours, ils opèrent pour le compte d’autrui, ils remplissent l’office de nos agens de change. Les jobbers opèrent au contraire pour leur propre compte : ce sont de véritables commerçans en valeurs ; ils donnent ou prennent aux cours qui leur conviennent les fonds d’états, les actions dont ils se chargent individuellement de diriger l’offre ou la demande. Cette spécialité dans les affaires de bourse n’existe pas chez nous, sauf pour la catégorie des banquiers qui s’occupent surtout d’arbitrages, c’est-à-dire qui sont acheteurs ou vendeurs de titres, selon que le prix en est supérieur ou inférieur à Paris à celui des bourses étrangères. Toute valeur qui se cote au stock-exchange a besoin d’y être patronnée par un jobber et un broker en renom, elle est présentée, comme le sont eux-mêmes les membres de la corporation. Il y a là pour les valeurs mobilières une cause de plus ou de moins-value non inhérente à elles-mêmes, mais toute d’accident, une dépendance vis-à-vis des meneurs du marché qui fait ressortir avec avantage l’impartialité du parquet de Paris. Les règles publiées pour la conduite des affaires au stock-exchange [1] suivent dans tous leurs détails ce qui se rapporte soit à la composition des membres de la corporation, soit à la constatation et à l’expédition des affaires ; sur ces différens points, les précautions les plus minutieuses ont été adoptées. Nul ne peut entrer au stock-exchange à moins d’être appuyé de trois parrains cautionnant chacun le candidat de 750 livrés sterling pour les cas de forfaiture s’il est étranger au stock-exchange, de deux seulement avec une caution de 500 livres s’il est déjà clerk (commis) ou partnership (associé) d’un broker. Cette caution est maintenue pour une durée de trois ou deux ans. Une des plus sages prescriptions de ce règlement est l’obligation pour tout membre de se représenter tous les ans à l’admission. La corporation du stock-exchange n’a en effet qu’une durée annuelle ; il faut au bout de douze mois qu’une nouvelle consécration ait lieu. Le 25 mars, à moins que ce ne soit un dimanche, une assemblée générale est tenue pour la nomination du committee for general purposes (comité directeur), composé de 30 membres, qui doit pendant l’année à courir prendre toutes les décisions intéressant les personnes et les affaires. A sa première réunion, le comité choisit un président (chairman), un vice-président (deputy-chairman), un secrétaire et trois autres membres désignés pour les fonctions de scrutateurs dans les élections. La principale affaire du comité est en effet l’élection, l’admission ou la réadmission des membres du stock-exchange. Aucun étranger, à moins d’être naturalisé depuis deux

  1. Rules and regulations for the conduct of the business on the stock exchange adopted by the committee for general purposes, London 1875.