Page:Revue des Deux Mondes - 1882 - tome 51.djvu/861

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


estimons que le jury de peinture ne doit s’inquiéter pour l’admission que de la valeur des portraitistes et nullement du nom du modèle ; mais quand le portrait d’un homme connu est admis, on doit faire en sorte de ne pas placer ce portrait d’une façon offensante.

M. Neil Whistler, qui est, comme M. Manet, un précurseur de l’impressionisme, a conquis la célébrité parisienne par sa Femme en blanc, exposée au Salon des refusés de 1863. Cette année, M. Whistler a peint la Femme en noir. Le fond est noir, la robe est noire, le manteau est noir. Mais le peintre ne s’est donc pas aperçu que sa symphonie en noir est incomplète ? Pourquoi, au lieu d’une Anglaise, M. Whistler n’a-t-il pas pris pour modèle quelque négresse du Congo ?

Afin de quitter les portraits sur une impression plus agréable, regardons la jeune fille en buste que M. Chaplin appelle Souvenirs : une blonde de seize ans, la gorge nue et la tête renversée. Ses seins jeunes, gonflés de vie, s’arrondissent en forme de pomme de coing, selon la jolie image de Léonidas de Tarente. On sent le sang affluer et la chair frémir sous cet épiderme transparent où le réseau des veines trace dans la blancheur rosée ses pâles sillons bleus. Le visage, plus monté de ton que la poitrine, comme dans la nature, sourit avec une expression ineffable. La bouche aux lèvres rouges s’entr’ouvre pareille à une. grenade mûre et appelle le baiser. C’est le charme et l’éblouissement.


VI

M. Hector Leroux est un peintre de genre, mais de genre antique, ce qui est une atténuation ; c’est un néo-grec ou plutôt un néolatin, car les sites de Rome lui sont plus familiers que les horizons d’Athènes, Juvénal qu’Aristophane, et les vestales que les prêtresses d’Agraule. Assise les jambes pendantes sur un quai du Tibre, une jeune fille jette sa ligne dans les eaux du fleuve, qui fuit en perspective avec sa bordure de monumens. Tout près de la jolie pêcheuse, — on serait tenté d’écrire pécheresse, — un jeune homme, étendu sur la dalle du quai, le ventre à plat, la tête soutenue dans les deux mains, regarde amoureusement sa gracieuse compagne. Ah ! s’il ne craignait pas d’éloigner les poissons problématiques, comme il lui dirait avec Catulle :

 : Ille mihi par esse deo videtur,
 : Qui sedens adversus identidem te,
 : Spectat et audit
 : Dulce ridentem….