Page:Revue des Deux Mondes - 1886 - tome 75.djvu/486

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Les autres fonds d’état n’ont pas été moins bien traités. La hausse a été de 0 fr. 65 sur l’Italien à 98.55, d’une unité sur l’Autrichien Or 4 pour 100 à 92.50, de 0 fr. 40 sur le Hongrois 4 pour 100 à 84 1/2, d’une unité sur l’Extérieure à 58, de 8 francs sur l’Unifiée à 348 francs (coupon détaché), d’une unité environ sur les diverses catégories de rente russe, de 0 fr.40 sur le Turc à 15.30, de 6 francs sur la Banque ottomane à 538, de 7 francs sur les obligations de priorité à 370.

Les acheteurs d’Italien ne conçoivent aucune inquiétude des élections qui vont avoir lieu pour le parlement et se félicitent de ne plus entendre parler de l’épidémie cholérique qui avait fait son apparition dans quelques villes. En Espagne, le ministre des finances, M. Camacho, fait de grands efforts pour préparer le rétablissement de l’équilibre budgétaire. L’emprunt cubain a été annoncé. Le décret qui en autorise l’émission a paru, le 12 courant, dans la Gaceta officielle de Madrid. Le montant s’en élève à 620 millions de pesetas. Mais il n’en sera émis d’abord que 170 millions en obligations de 6 pour 100 remboursables en cinquante ans et offertes à 87 pour 100. La souscription aura lieu le 25 mai et sera ouverte en France à la Banque de Paris et des Pays-Bas.

Les actions de nos grandes compagnies se cotent en reprise assez sensible. L’assemblée des actionnaires de l’Est s’est tenue le 29 avril. La compagnie avait demandé à l’état, en 1884, comme avance pour parfaire le revenu garanti, conformément à la convention de 1883, une. somme de 8,714,000 francs. Elle a dû demander, pour 1885, au même titre 10,166,000 francs. La compagnie du Nord a eu son assemblée, le 30 avril. Elle a fixé à 62 francs le dividende de 1885, mais ce dividende n’a pu être complété que par un prélèvement de 1,066,000 francs sur la réserve extraordinaire, ramenée ainsi à 6,311,000 francs.

Les Chemins étrangers sont restés faibles, les Autrichiens surtout, en réaction nouvelle de 10 francs depuis le commencement du mois.

La Banque de France a monté de 4,280 à 4,320 ; le Crédit foncier, de 1,352 à 1,365 ; la Banque de Paris, de 640 à 652. Le rapport lu à l’assemblée de cette société établit que le dividende de 30 francs pour 1885 a été fourni par les bénéfices propres de l’exercice sans prélèvement sur les réserves. La Banque d’escompte s’est élevée de 10 francs à 463 ; le Crédit lyonnais, de 4 francs à 527 ; le Crédit industriel, de 12 francs à 597 ; le Comptoir d’escompte, de 7 fr. à 1,000 fr.

Le Gaz a été porté de 1,437 à 1,465 ; la Transatlantique, de 475 à 485 ; les Voitures, de 595 à 620. Le Suez, après avoir monté de 2,128 à 2,160, a été ramené à 2,130 francs.


Le directeur-gérant : C. BULOZ.