Page:Revue des Deux Mondes - 1886 - tome 75.djvu/699

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


REVUE LITTÉRAIRE


LA FRANCE JUIVE.


La France juive, essai d’histoire contemporaine, par M. Édouard Drumont.
Paris, 1886 ; Marpon et Flammarion.


Il y a beaucoup de choses dans cette France juive, tant de choses, et si diverses, et dont on voit si peu les liaisons entre elles que l’on eût bien pu se méprendre aux vraies intentions de l’auteur, si lui-même, dans sa préface et surtout dans sa conclusion, avec une singulière et sereine audace de fanatisme, ne les eût que trop nettement accusées. Dans ces deux gros volumes, où ne manquent certes pas les apparences de talent, quelques anecdotes lestement contées, quelques portraits heureusement touchés, mais où abondent les vaines déclamations et les personnalités offensantes, il est question de tout, mais il ne s’agit que des juifs. Si la France de M. Grévy, comme d’ailleurs tout le monde en convient, ne ressemble guère à celle de Louis XIV et encore moins à celle de saint Louis, la faute, ou plutôt le crime, en est donc aux juifs ; si nous aimons l’argent beaucoup plus que l’honneur et presque autant que la vie, ce qui sans doute ne s’était jamais vu que de nos jours, c’est aux juifs qu’il nous faut nous en prendre ; coupables de tout ce qu’ils font, les juifs le sont également de ce qu’ils ne font pas, mais qu’ils nous font faire : l’expédition du Tonkin, par exemple, ou la révolution française, ou le pamphlet même de M. Drumont, que