Page:Revue des Deux Mondes - 1904 - tome 19.djvu/868

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


160 kilomètres, de Brok à Löbau. Une partie des troupes étant hors de portée, n’est plus comprise dans le groupe à considérer, dont le front se réduit à :

100 kilomètres, de Löbau à Myszynics, le 29 janvier ;

50 kilomètres, de Freimarkt à Wormditt, le 6 février (l’Empereur croyait à une bataille prochaine depuis plusieurs jours) ;

35 kilomètres, le 7 février, de Creuzbourg à Bartenstein. La bataille d’Eylau a lieu le lendemain.

Dans la campagne d’été de 1807, le front initial est de 200 kilomètres, le 5 juin, de Braunsberg à Ostrolenka, et de 80 kilomètres, de Braunsberg à Allenstein, si on ne considère que les troupes qui seront engagées à Friedland.

A partir du 10 juin, le contact est pris avec l’ennemi ; on le rencontre à Heilsberg et on ne le perd jamais de vue. Le front reste donc, pendant trois jours, de 25 à 30 kilomètres jusqu’à la bataille de Friedland.

Dans la campagne d’avril 1809, le front initial est de 50 kilomètres, de Neustadt à Pfaffenhofen, et il reste à peu près le même jusqu’au 21 avril. La bataille décisive a lieu le 22.

Dans la campagne de 1812, le front initial, d’Elbing à Varsovie, est de :

250 kilomètres. Il va d’abord en augmentant et il atteint :

350 kilomètres le 12 juin de Tilsitt à Varsovie. 11 retombe à 200 kilomètres, le 25 juin, de Tilsitt à Augustowo, non compris le 8e corps.

A ne considérer que les troupes engagées dans la première bataille, nous trouvons, pour les 180 000 hommes dirigés de Vitepsk et Mohilew sur Smolensk, 170 kilomètres, de Souraj à Mohilew, le 1er août ;

130 kilomètres le 10 août, de Janowiczi à Dobrianka.

Ce front diminue très lentement jusqu’au 15 août, pour le passage du Dniéper. Il se réduit alors à 25 kilomètres, et la bataille a lieu le 17.

Dans la campagne de 1813, trois jours avant Lützen, le front est de 120 kilomètres, de Leipzig à Saalfeld, le 30 avril. Le 2 mai, il est de 90 kilomètres, si l’on comprend le 12e corps, et, sans le comprendre, de 60 kilomètres. La bataille a lieu le lendemain.

Dans la marche sur Bautzen, le 19 mai, le front est de 90 kilomètres, de Bautzen à Lückau, ou de 33 kilomètres, de Bautzen